Pourquoi je me suis mise aux slow cosmétiques

Depuis quelques mois maintenant, toute la petite famille a pris un tournant green. Dans notre démarche, nous avons fait un gros tri dans nos produits de salle de bain. Des flacons, du plastique et encore des emballages. BERK.

Petit à petit, on a terminé les produits entamés, remplacés les gels douches par des savons, les brosses à dents en plastique par des brosses à dents en bambou,  les déodorants traditionnels par des déodorants vegan et sans plastiques d’emballage, et les shampoings bourrés de trucs cracras par des shampoings solides aux emballages modestes.

J’ai mes petits chouchous que je présenterai après mais d’abord je vais t’expliquer pourquoi nous avons fait ces choix.

5 bonnes raisons de se mettre à la slow cosmétique solide

  1. C’est bon pour le corps
    La slow cosmétique répond aux besoins de la peau et n’en crée pas de nouveaux.
  2. C’est bon pour l’environnement
    Les ingrédient utilisés ne sont pas polluants pour la planète et les produits sont conçus pour limiter les déchets.
  3. C’est éthique
    Exit le greenwashing, pas de fausse image écolo. La slow cosmétique se veut bio et vraiment green.
  4. Les cosmétiques solides sont économiques car elles durent plus longtemps.
    Mon shampoing solide tient le coup plus longtemps que 3 flacons classiques liquides. J’achète moins souvent (et je jette moins de flacons vides).
  5. C’est sain
    Autant savoir ce qu’on se met sur le corps, le visage, les cheveux… et autant que ce soit minimaliste, bio et pas cracra ! Quand j’ai vu ce que j’avais dans mon après shampoing, j’ai trouvé ça incroyable !

Je pourrais te faire une liste longue comme le bras mais je voulais mettre l’accent sur les raisons principales qui m’ont poussée à faire ces changements et à initier aussi le Gros Chat et les enfants.

Voici maintenant mes produits chouchous. Je n’ai pas de partenaires dans l’affaire, pas d’intérêts à vous parler plus d’un produit ou d’un autre. Ce sont juste mes choix.

Les Savons Bélice

Fabriqués en Périgord, j’avoue que j’ai un faible pour l’aspect artisanal et la provenance locale de nombreux ingrédients de leurs savons. Mon préféré, c’est Le Blanc ! Vegan cruelty free, doux et nourrissant… pour le visage, le corps et même les cheveux, les adultes et les bébés, Le Blanc c’est l’idéal pour les peaux sensibles.

Le shampoing solide Pachamamaï

Au lait de riz et huile de coco, ce shampoing solide est vegan et respecte la nature du cheveu en le nourrissant en profondeur. Pompon sur la Garonne pour moi : j’ai enfin trouvé un démêlant et il est intégré au shampoing ! Un produit deux en un donc : des économies. Et en plus, un produit écolo et bio !

Le déodorant et le dentifrice solides Lamazuna 

J’ai essayé aussi les shampoings chez eux qui sont super (pas autant adaptés à ma nature de cheveux que les Pachamamaï mais c’est très personnel). Leur déodorant est vraiment efficace (sauf en zone humide et très très chaude, style dance floor ou terrasse à 50 degrés par temps de canicule) et a un parfum léger et frais. En ce qui concerne le dentifrice, je suis la seule à l’apprécier ^^ Le Gros Chat a du mal avec le goût et parce qu’il ne mousse pas. Donc il a laissé tombé pour un dentifrice pâte Avril (bio et vegan également).

Outre ces produits cosmétiques, on s’est aussi débarrassé des cotons pour les remplacer par des lingettes lavables, que ce soit pour le démaquillage ou les fesses de l’Agrume. Nous avons aussi des oriculis en bois pour nettoyer nos oreilles et des brosses à dent Ecobamboo.

Pour moi, les notions d’écologie et d’économie sont deux atouts majeurs et essentiels dans ma démarche. En découvrant de nouvelles choses, je change mes habitudes et je réalise aussi que ces produits sont plus adaptés pour une utilisation familiale, ce qui nous simplifie la vie !

Et toi, tu connais la slow cosmétique ? 

Recette de yaourts maison

Recette de base pour 10/12 yaourts maison

(pots de yaourts en verre 125gr type la Laitière) :

– 1L de lait entier (bio ou de la ferme c’est encore mieux !)
– 1 yaourt au lait entier (ou des ferments)
– 2 cuillères à soupe de lait en poudre entier (tu peux t’en passer, mais cela aide à faire une texture plus ferme)
– une cuillère à café d’arôme de votre choix (ici on préfère vanille ou fleur d’oranger 🙂 )
ou une gousse de vanille ou sirop de fraise ou le jus d’un citron etc en fonction de vos goûts. Tu peux ne rien mettre du tout si tu veux faire des yaourts natures
– sirop d’agave en fonction de ton goût (je mets 30gr mais je n’aime pas quand c’est trop sucré)  (si tu n’en as pas tu peux mettre du sucre en poudre ou ne rien mettre du tout si tu veux faire des yaourts natures)

Dans un saladier, mélanger le yaourt avec le lait en poudre le sirop d’agave et l’arôme. Rajouter petit à petit le lait entier en remuant la préparation avec un fouet afin que tout soit bien mélangé.
Répartir la préparation dans les pots en verre, les mettre dans la yaourtière, cuisson 12 heures pour des yaourts fermes, 10 heures pour des yaourts un peu plus liquide et 9 heures pour des yaourts à boire 🙂 (cela dépendra fortement de ta yaourtière !) 

Une fois que les yaourts ont passé leur timing en yaourtière, il faut qu’ils restent quelques heures au frais, à moins que tu aimes les yaourts tièdes.

Et voilà 🙂
Ici j’ai doublé les proportions j’ai donc une vingtaine de yaourts maison 🙂 C’est une recette de base que tu peux décliner à l’infini, avec des confitures, des pépites de chocolat etc.

Et si comme moi tu ne veux plus utiliser de film plastique pour recouvrir les pots, tu  peux te lancer dans un tuto couture pour réaliser de petits capuchons (ou je peux te mettre en contact avec Julie qui a fait les miens 🙂 )

Bonne dégustation 🙂

Peace and Green

Charly Colibri

ÉDIT ASTUCE : je viens d’apprendre que le temps de cuisson peut être réduit en mettant une couverture sur la yaourtière, à tester donc 🙂 

Recette de la lessive au lierre

Suite à mon post sur la lessive au savon de Marseille ICI , vous avez été nombreux à me demander si j’avais d’autres recettes sous le coude. La réponse est oui ! Des tas. Je teste encore certaines choses mais suis déjà convaincue par d’autres alors aujourd’hui je vous propose de vous livrer la recette de la lessive au lierre.

Encore plus économique que la lessive maison au savon de marseille (100gr de savon de Marseille et 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude pour 1L d’eau), ce mélange peut être utilisé comme lessive, mais aussi comme liquide vaisselle ou comme shampoing (attention déconseillé sur cheveux blonds).


LA RECETTE DE LA LESSIVE AU LIERRE

  • 50 feuilles de lierre grimpant
  • 1 L d’eau

Cueillir les feuilles de lierre grimpant et les passer sous l’eau claire pour les nettoyer. Froisser les feuilles de lierre et les mettre dans une casserole. Recouvrir les feuilles de lierre avec un litre d’eau, couvrir avec un couvercle et porter à ébullition. Laisser bouillir les feuilles dans l’eau environ 15 minutes, toujours à couvert. Laisser macérer une nuit à couvert.

Source

Presser les feuilles (ça mousse !) puis filtrer et conserver le mélange dans une bouteille. J’utilise une bouteille de jus de fruit en verre, c’est parfait 🙂 C’est prêt !

Un petit verre à moutarde pour une machine. Je rajoute une cuillère à soupe de bicarbonate dans le bac à lessive pour les machines de linge blanc ou clair.

Attention, cette lessive doit être conservée dans un endroit sec et frais sinon elle peut tourner (tu peux la mettre au frigo si tu le souhaites, sinon un endroit pas trop chaud- éviter les buanderies avec un sèche linge par exemple).

Cette lessive peut également remplacer ton liquide vaisselle ou ton shampoing.

Tu connais la lessive au lierre ? Tu m’en diras des nouvelles 🙂

Peace and green.

Charly Colibri

 

Ma recette de beignets d’acacias

Pour 20 beignets de fleurs d’acacias :

– 20 grappes de fleurs d’acacias
– 60 g de sucre
– 125 g de farine
– 1 oeuf
– une pincée de sel
– 1 cuillère à soupe de sucre
– 1 cuillère à soupe de lait (végétal ou de vache, j’ai choisi du lait d’amandes)
– 1 cuillère à café de levure
– 1 soupçon de fleur d’oranger (pas trop pour garder le parfum des fleurs d’acacia !)
– 1 dl d’eau

Préparation de la pâte : mélanger la farine avec la levure et le sel. Ajoutez l’oeuf et le sucre, le lait et l’eau et laissez reposer durant 1 heure.

Trempez les grapes dans la pâte, égouttez-les un peu puis plongez-les dans un bain d’huile bouillante jusqu’à ce qu’elle soient dorées.

C’est prêt ! 🙂