Les pissenlits

Mon grand.

Aujourd’hui, je t’ai appris à souffler sur les pissenlits. Je t’ai expliqué qu’on pouvait faire un vœu. Tu as demandé un maillot de bain violet, pour aller à la plage avec ta soeur, avec lui et avec moi. Puis tu m’as dit :

« Tu as vu maman ? Je suis content ! »


Et c’est vrai. Tu es content. Parce que tu ne sais pas encore dire que tu es heureux. Mais tu l’es. 

Du haut de tes 3 ans, tu as vécu tellement de choses en moins d’un an. Des petits changements et des gros bouleversements. Ça a été dur. Pour toi, pour nous. Tu as parfois manifesté ton mal-être avec des larmes, des craintes, des cris et des milliers de questions. Et tu as eu raison. 

Mais tu es heureux. 

Je t’ai regardé souffler sur les pissenlits. Je t’ai vu montrer à ta soeur comment faire. Je l’ai observée manger les pissenlits…

J’aurais pu rester là des heures. Toi qui ris aux éclats devant ta petite soeur qui t’imite maladroitement. Elle qui t’admire avec ses yeux immenses, toi, le premier homme de sa vie.

Vous. 


Mes deux amours qui font du chemin. Votre complicité, vos regards, vos câlins. 

Si tu savais comme je suis fière de toi quand je te vois t’occuper d’elle. Quand je te sens lâcher ma main pour filer avec tes copains à l’école. Quand je t’entends t’inquiéter pour les autres et leur demander s’ils vont bien et leur prêter ton Doudou. 

Si tu savais comme je t’aime… Comme je vous aime ta soeur et toi. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s