« Le miracle ordinaire »

Pendant longtemps j’ai fait partie de ces enfants qui ne voulaient pas grandir. J’avais peur. Peur d’être seule, peur de ne pas trouver ma place, peur de devenir adulte. Puis j’ai évolué, dans mon cœur et dans ma tête, je suis tombée amoureuse, j’ai eu des enfants.

Cet été, la vie m’a mise à nouveau face à ces angoisses. Ma famille venait d’éclater. J’étais perdue. Je ne savais plus qui j’étais. Encore aujourd’hui, certains jours, certaines nuits, je doute, j’ai peur.
Pourtant j’ai une famille. MA famille. Mes enfants. Eux. Elle n’est pas exactement comme je l’avais imaginée mais je l’aime chaque jour un peu plus. Avec ses petits et grands bonheurs, ses bisous dans le cou, ses rituels du coucher, ses chatouilles sur le canapé, ses explosions de joie, ses boubouilles, ses doudouces, ses ratés aussi et ses moments difficiles.

Chaque jour qui passe, je pense à mes parents. Je leur dois beaucoup. Je leur dois ma stabilité aujourd’hui. Je ne leur dis sûrement pas assez.
Il paraît qu’on ne choisit pas sa famille, mais pour rien au monde je ne voudrais échanger la mienne. Mes parents, ma sœur, mon clan. Soudés quoi qu’il arrive. Toujours là les uns pour les autres pour avancer ensemble. Ils ont été mes piliers, mes béquilles, ma force pour aller de l’avant. Je sais que je peux compter sur eux à n’importe quel moment. J’ai de la chance, j’en ai conscience. Parce que je les ai près de moi au quotidien, qu’ils sont des gens en or avec un cœur plus gros que le monde. C’est grâce à eux que j’aime les gens et que je fais confiance à la vie. C’est grâce à eux que j’ai cette sensibilité toujours à fleur de peau, qui me joue des tours parfois mais qui me permet d’aider les autres aussi. C’est grâce à eux que je sais ce que « famille » veut dire. C’est grâce à eux que je suis une bonne personne. J’ai beaucoup de chance et le sentiment qu’ils m’ont tout donné. C’est en m’aimant inconditionnellement qu’ils m’ont appris à aimer à mon tour.

J’ai été leur miracle ordinaire, puis j’ai créé le mien, aujourd’hui ces deux miracles ne font qu’un. Une famille. MA famille.

Advertisements

2 réflexions sur “« Le miracle ordinaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s