Un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires

Les laisser partir. Pour la seconde fois. Mes bébés. Mes petits. Ce weekend marque le début d’une nouvelle vie, un déménagement et un second weekend de garde pour leur papa.

Me dire que ma vie maintenant ce sera ça. La semaine avec maman, un weekend-sur deux et la moitié des vacances scolaires avec papa. 

Si on m’avait dit il y a quelques mois que nous en serions là, jamais je ne l’aurais cru.

Réapprendre à vivre. Ne plus mettre deux assiettes et deux couverts quand je mange seule, ne plus chercher quelqu’un à côté de moi dans le lit quand je veux me blottir la nuit, ne plus le chercher parce que j’ai envie de partager quelque chose avec lui, ne plus penser pour deux. Et du coup ne pas manger grand chose, ne pas dormir beaucoup, se sentir perdue tout le temps, se sentir seule souvent…

Ne plus penser pour deux mais penser pour eux. 

Pour mes enfants qui comptent sur moi, qui sont encore tellement petits et tellement dépendants. Mes trésors qui sont pourtant nés d’un amour très fort mais qui se retrouvent malgré eux au milieu d’histoires d’adultes qui blessent. Mes bébés dont l’innocence me touche chaque jour mais qui un jour voudront comprendre et à qui un jour il faudra expliquer ce qui fait si mal.

Prendre un nouveau départ, avoir bientôt un nouveau foyer. Une vie à 3 qui sera peut-être un peu bancale au démarrage mais qu’il faudra tenter de faire belle un peu plus chaque jour, pour eux. Pour nous. Ce nous qui ne désigne plus tout à fait les mêmes, un nous moins un.

Publicités

21 réflexions sur “Un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires

  1. C’est triste, mais si bien écrit. J’ai des enfants du même age et je n’imagine pas être séparé alors vraiment de tout coeur bon courage. Je ne sais pas ce qui a poussé le papa à partir, à briser cette vie équilibrée à 4, je me pose souvent la question quand je vois des familles à qui ça arrive. Mais pourtant, ça pourrait être n’importe qui à n’importe quel moment. Pas à pas, un nouvel équilibre se reconstruira, je te le souhaite.

    J'aime

  2. Je t’envoie tout le courage dont je dispose pour affronter cette délicate et douloureuse situation. Je suis sûre que tu sauras rebondir et faire aux mieux pour tes bébés. Doux baisers à tous les 3!

    J'aime

  3. Jamais simple de se séparer…C’est dur à encaisser mais nous passons plein d’étapes qui nous rendent plus balèzes, prendre le temps de panser cette blessure et de se reconstruire, plein de courage à toi et tes loustics dans ce moment difficile

    J'aime

  4. oooh … c’est tellement triste… J’espère de tout cœur que vous arriverez à retrouver un bon équilibre tous les 3 … plein de courage à toi …

    J'aime

  5. ben dis donc on est de plus en plus dans ce cas là et pour te rassurer tu vas y arriver tu n’as pas le choix c’est pour eux. tu trouveras ton rythme et ils vont s’adapter bon courage

    J'aime

  6. Bon courage et plein de bisous ! Vous allez trouver un nouvel équilibre, comme tu le dis très bien c’est un réapprentissage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s