L’envers du décor

Tu t’es sûrement déjà demandé « mais comment font les autres pour gérer tout ça si bien ? »

Cécile Morel, 5 enfants toujours tirés à quatre épingles, jamais en retard, toujours souriante.
Bree Van de Kamp, deux enfants, toujours très propre sur elle, fait les meilleurs gâteaux du monde.
Martine Toussaint, vouvoyée par ses enfants, tous premiers de leurs classes, cols de chemises amidonnés et chaussures à glands irréprochables pour tout le monde.

Et puis il y a les Linette Scavo, trop de gosses, toujours débordée, jamais le temps de rien. Les mères normales quoi…

Parce que l’envers du décor c’est ça. Tu pourras être la meilleure mère du monde, ou du moins tu aimerais bien que les autres pensent ça, il existe toujours des failles. En apparence tout va bien, mais dans quel état sont-elles à l’intérieur ? A vouloir être sur tous les fronts, on fait souvent beaucoup de choses à moitié.

J’ai souvent eu des copines qui m’ont dit « mais comment tu fais ? avec tes deux gosses tu trouves le moyen de faire des gâteaux, d’avoir une maison nickel (sic !) , d’être en forme (re sic !)  et de garder le sourire (re re sic !) ? »

Ah non mais en fait non. Tout ça c’est ma vitrine malgré moi. Je me suis fait une jolie façade avec des géraniums, un crépit tout beau et des rideaux aux fenêtres, mais si tu passes le seuil de la maison ben c’est le bordel.

Et tu sais quoi, avant ça m’emmerdait. Avant je me disais « mais comment ils font les autres ? » Et ben tu sais quoi ? Maintenant je m’en fou. Parce que je sais comment font les autres : les autres se demmerdent pas mieux que moi.

Cécile Morel elle n’a pas eu de rapports sexuels avec son mari depuis son dernier enfant qui a 3 ans. Sa maison est un chantier, et son joli trench cache les défaillances de sa garde-robes. Bree Van de Kamp a une famille siphonnée, un mari qui a des pratiques exotiques, et elle a même tenté de mettre fin à ses jours, tout le monde le sait.
Martine Toussaint est certes vouvoyée par ses enfants mais pour entendre « mère je vous emmerde », je ne lui envie par la place.

« Celles qui disent toujours que tout va bien sont des menteuses. » C’est une amie qui m’a appris ça. Et elle avait tellement raison.

Il y en a beaucoup qui vantent leurs gosses parfaits. Tu sais celles qui te regardent avec de grands yeux et des discours tout faits quand tu dis que tu fais du cododo « Ah mais vous lui donnez de mauvaises habitudes ! Moi, Théophile il fait ses nuits DANS SON LIT depuis qu’on est sorti de la mater… » Mais finalement au détour d’une conversation tu apprends que ses nuits il les a faites une semaine et que depuis il ne s’endort que vers 2heures du matin, alors il est chez Papy et Mamie depuis 15 jours pour que Papa et Maman puissent récupérer.

Derrière les sourires de façade, tu as les mères qui vendraient leurs gosses pour avoir une heure au spa. Derrière les poignées de main dynamiques, tu as les pères qui donneraient tout pour pouvoir faire une sieste.

Parce qu’être parents, c’est beau, c’est magnifique, mais bordel, parfois, c’est dur aussi.

Advertisements

2 réflexions sur “L’envers du décor

  1. Yes, yes et re-yes.
    Ici, le même exemple avec la propreté.
     » le mien était propre à 18mois… » et un jour l’ainé rappel à sa maman qu’elle a ramassé à de nombreuses reprises…
    Alors moi, elle avait peut être 2 ans et demi, mais je n’ai jamais ramassé. Na.
    Merci!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s