Multimum #1

Un mois que Mini Chouquette est là. Il est l’heure de mon premier bilan de multipare.

Ce n’est pas toujours facile. Pourtant on le savait. On le savait mais on n’était pas prêt. (L’est-on vraiment un jour ?) Mini Chouquette notre bébé inattendu « ce n’est pas qu’elle n’était pas voulue, c’est juste qu’elle n’était pas prévue » disait papa Chouquette voilà quelques mois. On s’est préparé pendant 9 mois pourtant, du mieux qu’on a pu. Mais ce n’était pas suffisant.

Ce premier mois se résumerait à : culpabiliser. Beaucoup. Trop. De tout. Tout le temps.

J’aimerais prendre le temps, de découvrir mon bébé tout neuf, comme j’ai pu le faire avec son frère. Prendre le temps de la laisser s’adapter, lui permettre de prendre son rythme en douceur, m’adapter pour que son quotidien lui soit doux et confortable. Mais la plupart du temps je ne peux pas.

Je ne peux pas parce que je dois aussi m’occuper de son frère.

J’aimerais prendre le temps, de jouer avec mon grand, de faire des batailles de guilis, de lui donner le bain aussi longtemps qu’il le veut. Prendre le temps de lui préparer des bons petits plats, faire des activités juste nous deux. Mais je ne peux pas.

Je ne peux pas parce que je dois aussi m’occuper de sa soeur.

Je suis sans cesse tiraillée, entre le repas de l’un, la tétée de l’autre; les jeux de l’un, le changement de couche de l’autre. C’est normal, je sais. Mais parfois je me sens mauvaise.

Mauvaise maman pour l’un, mauvaise maman pour l’autre… Et mauvaise femme aussi. Parce qu’on ne prend plus le temps pour notre couple non plus, il est mis entre parenthèses depuis 1 mois.

Je voudrais prendre le temps, de finir les tétées dans le calme et par un instant câlin. Je voudrais profiter davantage des temps de jeux et des promenades. On passe notre temps à se demander « Comment font les autres parents ? C’est nous qui sommes branques ou c’est chez tout le monde pareil ? C’est notre bébé qui est pénible ou c’est un bébé standard ? »

On mesure aussi la chance qu’on a eu avec l’aîné. Malgré son RGO, malgré sa prématurité, jamais nous n’avons vécu de soirées , de nuits, aussi intenses et difficiles que ces dernières semaines. Nous découvrons les pleurs du soir (les pleurs tout court d’ailleurs, notre précédent modèle de bébé pleurait très peu), les crises de coliques, le manque de sommeil.

Heureusement notre Petit Chouquette est patient. Il attend son tour, il semble plus triste qu’en colère quand je ne peux pas aller tout de suite jouer avec lui, mais il s’en accommode. Il accourt quand il entend sa soeur pleurer, tel le chevalier blanc, il vole à son secours et la console à grand renfort de doudou Michel qui pue et de tétine baveuse. Il tente même de partager son goûter pour qu’elle aille mieux. Et si elle pleure un peu trop longtemps il vient me chercher jusque dans les toilettes en mode alarme, « bébé soeur, bébé soeur, bébé soeuuuuuur » (son prénom est pour le moment imprononçable pour lui).

Je sais qu’il est tôt, je sais que tout ça va se mettre en place petit à petit, que « Rome ne s’est pas faite en un jour » et qu’il faut « prendre son mal en patience ». Je sais tout ça. Mais bon sang certains jours c’est dur. Notre patience est mise à mal. On se parle un peu moins gentiment qu’on ne le devrait, on s’énerve plus rapidement que d’habitude…

On s’accroche à l’idée que « ça ira mieux demain.. du moins on l’espère, parce que c’est déjà, ce qu’on s’est dit hier. »

Advertisements

11 réflexions sur “Multimum #1

  1. Tu me fais rire ma chérie…et oui…du lourd…du fatigant…mais quoi qu’il en soit tellement d’amour que tu feras toujours bien. Oui ça va pas durer, oui on te l’a déjà dit, oui tu voudrais une baguette magique, manque de bol il n’y en a pas. Fais toi juste confiance et si t’as envie de couper la tête au facteur qui sonne à la sieste des petits ou d’accrocher papa chouquette au porte manteau de l’entrée, mets vite mini chouq dans ta mini supersonic et laisse là 1h ou 2 à méga nounou, vas chez l’esthèt, chez le coiffeur, chez H et M ou chez qui tu veux mais aère toi les méninges. T’es juste normale…déçue? mdr

    Aimé par 1 personne

  2. Oui, c’est chez tout le monde pareil (en tout cas c’était pareil chez moi) et promis, ça ira mieux demain… Demain étant plus probablement dans un mois ou deux. ça parait long pour l’instant, mais promis promis ça ira vite mieux. Plein de courage en attendant. Et tu n’es pas une mauvaise mère. Juste une mère qui fait de son mieux et c’est ça l’essentiel. Tes chouqettes le savent ! Des bises !

    Aimé par 1 personne

  3. Avoir des enfants rapprocher est très sportif aucun doute pour tous les parents. De plus il est très rare d’avoir 2 enfants identiques. Ici les enfants ont pas mal d’écart d’âge donc l’ainé comprends de suite qu’il y a un temps pour tout et qu’il a déjà eu toute notre attention jusqu’ici, chance que bébé 2 n’aura pas (direct on partage). Tout se passe bien la complicité est là entre les 2, la grande récompense des premiers mois difficiles où ne veut pas négliger le premier (peu importe son âge). Il faut juste être honnête avec l’ainé, lui expliquer encore et encore qu’on l’aime mais qu’un tout petit demande beaucoup d’attentions et de soins que seuls les grands peuvent faire. Lui dire que ça ne va pas durer, bébé va grandir et nous serons beaucoup plus disponible, le partager ces moments tous ensemble.
    Tu verras le grand bonheur qui va arriver plus vite que tu ne le crois à voir tes enfants jouer ensemble.
    Courage, comme le dit Val, si tu as peur de craquer, fais garder les enfants ne serait-ce qu’1h ou 2 et prends soin de toi, ça peut devenir vital pour toute la famille.

    Aimé par 1 personne

  4. Je pense que c’est chez tout le monde pareil oui c’est dure mais il ne faut rien regretter quand tu vois ton enfant venir te faire une gros câlin pour enfin te dire le mot t’en attendu  » je taime maman » quoi de plus beau que l’amour d’un enfant pour ces parents???

    Aimé par 1 personne

  5. Ca doit pas être facile tout les jours je pense mais rassure toi c’est partout comme ca. Je te souhaite quand même bien du courage et les jours où le moral n’est pas là pense au instant câlins et comme le tu le dis si bien « aux premiers je t’aime »

    J'aime

  6. Perruchonne ressemblait beaucoup à ta MiniChouquette semble t-il… Avec un seul bébé j’ai eu l’impression de sortir la tête de l’eau après au moins trois mois… Reflux, pleurs +++, pleurs du soir (enfin HURLEMENTS du soir) au taquet, un besoin permanent d’être collée à moi, ce fut un peu éprouvant moi qui suis si indépendante. Les choses se tassent petit à petit, mais il est certain que lorsque je pense à l’éventualité d’un deuxième enfant je me dis que si bébé2 est de la même trempe ça risque d’être ardu!
    Je suis certaine que tu fais de ton mieux pour tes deux enfants, ne culpabilise pas!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s