Tu es de retour dans ma vie

Tu es rentrée dans ma vie à l’adolescence. J’avais 15 ans. C’était bien de faire des trucs avec toi. Tu faisais l’unanimité auprès de mes amis… mais pas de ma famille à qui tu déplaisais et à qui tu déplais toujours.

J’ai cessé tout contact avec toi en septembre 2012, quand je suis tombée enceinte de Petit Chouquette. Tu prenais trop de place.

Mais en juillet 2013 tu faisais ton premier come back. Je me suis attachée à toi une nouvelle fois. Un peu… Beaucoup… Trop. Tu redevenais indispensable à mon quotidien, mes soirées, mes sorties. Sans toi il me manquait quelque chose. Je n’ai jamais envisagé de ne pas te convier à un apéro entre amis. Tu faisais partie de ma vie.

Puis j’ai tenté de me débarrasser de toi, une nouvelle fois, l’été dernier. Je ne te côtoyais plus que de façon occasionnelle,  puis progressivement tu es sortie de ma vie. J’ai cru que cette fois-ci était la bonne, que je ne te verrais plus…

Mais il depuis quelques jours tu es de retour dans ma vie… et je ne peux que tristement constater à quel point tu m’as manqué.

Grâce à toi je me sens plus forte et plus faible à la fois. Tu m’aides à surmonter tellement de choses. Et pourtant tu me détruis à petit feu… Ce feu indispensable pour passer un moment avec toi.

Maudite cigarette.

Publicités

9 réflexions sur “Tu es de retour dans ma vie

  1. Ah ça me parle… j’ai arrêté il y a deux ans avant de mettre ma fille en route, et ça me manque toujours. J’ai peur de reprendre, j’y pense souvent. Ce qui m’aide c’est de me souvenir à quel point ça a été chiant d’en finir !
    Mais je t’envie (faut pas je sais ) de pouvoir d’en griller une petite 🙂

    J'aime

  2. alors tu arrête tout de suite parce que une maman qui fume c’est moche et tu empoisonnes ton bébé !
    bon ok je fume, mais que en soirée ou à des occasions spéciales! dis non ! tu es forte ! bouh ! le tabac c’est tabou on en viendra tous à bout

    J'aime

  3. Aaaaaaaah la connasse (la cigarette hein).
    Je suis à plus de 3 ans d’arrêt (avec 3 craquages c’est à dire 3 clopes à 3 soirées (1 clope par soirée) donc rien de dramatique), et je sais pas mais après cette grossesse je sens que ça sera plus dur de résister. Je pense qu’un fumeur c’est comme un alcoolique on a toujours l’envie au fond et soit on craque soit on ne craque pas ;).
    En tout cas des bisous !!

    J'aime

  4. Ah la cigarette… pas facile ! J’étais une grosse fumeuse avant ma première grossesse mais dans ma tête c’était clair, dés que je suis enceinte, j’arrête ! Ce que j’ai fais sans trop de difficultés. Quand il a eu un an et demi, nouveau boulot, beaucoup de stress, situation familial au plus bas… j’ai repris de plus belle. Une séparation, un déménagement dans un autre pays, elle m’a accompagné dans ces moments là. Puis une nouvelle rencontre (fumeur aussi), le temps passe, une deuxième grossesse et de nouveau j’arrête la cigarette. j’ai eu plus de mal à arrêter pour cette deuxième grossesse mais je l’ai fais. Bientôt 2 ans et je n’ai pas retouché une seule cigarette. je sais qu’au moindre dérapage, je replonge donc je résiste. J’avoue ne plus trop avoir le temps d’y penser non plus, l’odeur ne me plait plus trop non plus. Puis je pense tellement au mal que ça fait que quand je regarde la bouille des deux monstrouilles, ça me fait mal au coeur de me dire que je pourrai craquer donc non. Même monsieur, fumeur invétéré depuis plus de 25 ans à diminué sa consommation et beaucoup, je lui tire mon chapeau. C’est un combat de tous les jours, je ne dis pas que des fois rien que la sensation de tirer sur une clope ne me donne pas envie mais j’essaie de penser à autre chose rapidement.
    Courage !!

    J'aime

  5. Je suis non fumeuse et heureusement… Cosette a trois mois et La Tornade deux ans et si j’étais en seuvrage j’aurai eu aucune volonté, je suis sur les rotules, en ce moment entre les maladies et le manque de sommeil.
    Par contre, attention : cigarette = interdiction de faire du co-dodo ! C’est non négociable, tu as l’odeur sur toi, il y a des risques d’arrêt respiratoire.
    Bon courage à toi !
    Violette.

    J'aime

  6. C’est pas évident c’est sur mais des fois il est difficile d’agir selon la raison. Et puis si tu as réussi à t’en passer un moment, pourquoi pas un jour pour tjr.
    courage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s