Echec et mat

Il y a des jours, comme aujourd’hui, où je me lance dans un procès.
Je suis rongée par la culpabilité, il paraît que c’est normal, qu’on n’est pas très nettes nous les femmes enceintes et qu’il nous arrive d’être trop dures avec nous-mêmes.

Ce procès c’est le mien.

Je m’accuse, du matin au soir. Ou plutôt du soir au matin, histoire de passer une bonne nuit blanche comme je les aime. Je m’accuse de te perturber. Je m’accuse de nous changer notre petite vie à trois.
« On était bien juste nous trois, dis maman, pourquoi tu m’as fait ça ? »
Voilà ce que j’imagine que tu penses, toi mon petit garçon, mon fils, mon bébé, mon tout.
J’ai l’impression de t’avoir trahi : alors que nous sommes très fusionnels, que tout est parfait, je vais mettre un grain de sable dans les rouages. Un grain de sable qui va me réclamer, qui va pleurer, rester accrocher à mon sein et prendre beaucoup de place.

On va devoir trouver de nouvelles places sur l’échiquier familial.

Je n’y connais rien aux échecs, ça ne va pas arranger notre histoire. On apprendra ensemble si tu veux bien ? Je crois qu’on va devoir inventer nos propres règles de toutes façons, parce que bientôt il y aura deux dames…
Je n’ai jamais compris pourquoi la dame était dame et pas reine, le roi s’appelle bien roi et pas monsieur…
Mais si tu veux on pourra créer de nouveaux personnages, qu’est-ce que tu en penses ?

source
source

Je serai la reine et toi mon petit prince, comme tu l’as toujours été. Ta soeur sera certainement la princesse de son papa, qui s’apprête déjà à dégommer les potentiels cavaliers en approche, du haut de sa tour. Et papa sera le roi, ça, ça ne changera pas, tant qu’il n’y pas d’échec et mat, on s’en sortira.

Pour le moment on n’a pas vraiment de stratégie tu sais. Il y aura des cases plus sombres et des cases plus claires parce que c’est ça la vie. Mais il y en aura bien plus de 64 et on avancera ensemble sur l’échiquier.

Advertisements

15 réflexions sur “Echec et mat

  1. Très beau texte, je comprends tout à fait ta remise en question, je l’ai vécu il y a quelques mois. N’hésite pas à en parler à ton p’tit gars. Il n’aura pas de réponses mais il comprendra mieux ce qui te rend bizarre. Et quand la princesse sera là, si tu es perdue, si tu as l’impression de le mettre de côté, il faudra le lui dire aussi, lui dire que tu l’aimes et qu’il est toujours aussi important, lui dire que tu aimerais passer plus de temps avec lui mais que pour l’instant tu es fatiguée… C’est ce que je fais. Ca l’aide à bien vivre ce moment super génial. Et tu verras, peut être que, comme le mien, il soulèvera son t-shirt en disant que non, ce n’est pas toi mais lui qui donne le sein à sa petite soeur.

    J'aime

    1. C’est trop mignon !
      J’ai hâte de vivre ces moments là et d’assister à la naissance de la complicité entre nos deux enfants, je pense qu’il ne doit rien y avoir de plus beau… Merci pour ton message, il me fait beaucoup de bien 🙂

      J'aime

  2. Remise en question totalement légitime qui se pose à chaque grossesse, chacun trouvera sa place à sa façon, à son rythme. Avec des phases qui coulent de source et d’autres ou il faut plus de temps.
    Chacun aura une belle et bien jolie place au final et c’est le principal ^^

    J'aime

    1. La place de l’ainé est définitivement une place délicate… je le sais je suis l’ainée haha 🙂 J’ai bien vécu l’arrivée de ma petite soeur, très bien même d’après les dires de mes proches, mais je ne l’ai pas toujours bien vécu en grandissant. Je pense que c’est pour ça que je m’inquiète pour mon Petit grand garçon… 🙂 Mais on a beaucoup d’amour à donner donc ça va le faire, pas vrai ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s