La crèche #3 La directrice

Dans la vie on croise parfois des personnes avec qui « ça ne passe pas ». Pour ma part, je suis quelqu’un d’assez sympa, mais je n’aime pas qu’on m’enquiquine. Je suis une bonne poire, patiente, à l’écoute, mais quand on me cherche on me trouve. Je ne me fis jamais à ma première impression sur les gens et pourtant elle, depuis le début, je ne la sens pas. Elle, c’est la directrice de la crèche de Petit Chouquette.

Tout a commencé par un contact téléphonique, avant même que nous n’ayons posé un pied dans la structure. A l’époque je suis en recherche d’emploi, nous venons d’arriver sur le secteur. Elle s’insurge que la mairie m’ait octroyée une place en crèche à temps plein alors que je ne travaille pas. Sur le fond, je suis partagée : il est difficile de chercher un emploi avec un enfant, mais d’un autre côté peut-être qu’en effet certaines familles ont plus besoin de cette place que moi.
Mais si je n’anticipe pas et que je trouve un emploi, je fais quoi de mon enfant ?
Et si je ne trouve rien, je le laisse à plein temps alors que je suis à la maison ?
Sauf que dans tout ça, je n’y suis pour rien, je n’ai pas menti dans mon dossier d’inscription, la mairie nous a donné une place, point. Mais je me fais presque engueuler au téléphone…
Bref, je passe là-dessus, c’est la fin de l’année cette dame doit être fatiguée. Nous convenons d’un rendez-vous pour nous rencontrer.

Le jour du rendez-vous, je me rends à la crèche avec mon fils et mon début de bidon qui passe pour le moment inaperçu. Je décide de jouer malgré tout franc jeu et de lui dire que je suis enceinte. Et là, son discours est clair, net, précis et aberrant :

« Vous déménagez, vous laissez votre enfant à la crèche, vous allez trouver un boulot et par dessus ça vous faites un deuxième, c’était pas une bonne idée, vous avez pensé à Petit Chouquette ? Ça fait beaucoup de changements pour lui, il ne va plus savoir où il en est cet enfant. »

BAM. J’hésite entre fondre en larmes et lui sauter à la gorge. Je décide d’afficher un sourire figé et de me répéter que « ça ne la regarde pas, elle ne connaît pas notre vie, qui est-elle pour nous juger ? » La discussion Son monologue s’éternise, j’ai une grosse boule dans la gorge, et elle poursuit « vous savez en plus on ne ment pas aux enfants, si votre fils vous réclame on dira que vous êtes à la maison ». REBAM. Je ne demande pas de mentir, mais il est possible d’expliquer les choses autrement à un enfant, pour ne pas qu’il pense que je l’abandonne et que je ne fais rien chez moi.

directrice de crèche

Depuis, chaque jour, j’ai droit à une réflexion ou pire, elle m’ignore complètement, je la salue, elle non.
J’avais un boulot dès le mois de septembre mais quand elle a su que je travaillais depuis chez moi ça a été « oui enfin c’est pas vraiment un travail ».
Elle oublie aussi régulièrement que je ne me tourne pas les pouces :
« Ah bon mais c’est le papa qui vient le chercher ?
– Euh oui, j’ai pas mal de boulot.
– Ah mais vous travaillez ça y est ?
– Oui, toujours, depuis le mois de septembre vous vous rappelez ?
– Ah oui enfin c’est toujours votre truc depuis la maison… »
De pas l’insulter, ne pas craquer, ne pas la frapper…

Quand ce n’est pas moi qu’elle juge ou qu’elle réprimande, c’est mon fils. Cet enfant pourtant franchement (et en toute objectivité) très gentil, serait, à l’écouter, une véritable terreur des bacs à sable. Je le fais garder régulièrement et JAMAIS on ne m’a dit quoi que ce soit sur son « comportement ». C’est un enfant actif certes, mais pas méchant !
– « Il a réveillé les autres enfants à la sieste parce qu’il s’est réveillé en pleurant ». Mais mille excuses Madame la Directrice, je suis sûre qu’il l’a fait exprès ! Du coup vous faites de la délation ? Vous avez dit à tous les autres parents qu’à cause de lui leurs mômes n’avaient pas dormi ? Et quand ce sont les autres qui le réveilleront à lui, vous me le direz ?
– « Il a été insupportable à la fin de la journée parce qu’on lui a interdit d’aller dans la grande salle ». Que je t’explique. A la fin de la journée, ils décident de « parquer » 22 gamins derrière des barrières, au fond de la grande salle, dans un espace qui doit faire environ 12m2. Pourquoi ? Parce que la femme de ménage fait le ménage. Je vais chercher mon fils à 16h30, les autres enfants sont là jusqu’à 19h voire 19h30. Est-ce le moment opportun pour faire le ménage ? Quand tous les enfants sont encore là, surexcités par leur longue journée, on leur interdit l’accès à l’endroit où ils peuvent jouer. Logique. Enferme-moi avec plus de 20 personnes dans un espace réduit et moi aussi je serais insupportable en toute honnêteté.
– « Petit Chouquette n’écoute pas les consignes ». Les consignes ? Il a à peine plus d’un an et demi, il a mis sa gommette de travers ou débordé en coloriant alors tu vas lui mettre deux heures de colles ?
– « Il pique les gâteaux des autres au goûter… » Oui ben vous avez qu’à le nourrir aussi. Tant qu’il ne mange pas un autre enfant. Je pars personnellement du principe qu’il est sous la responsabilité des puéricultrices quand il est dans l’enceinte de la crèche. Donc qu’on me relate des faits d’accord, mais pourquoi le faire sur le ton du reproche ? Je ne vais pas l’accabler moi à ce moment précis pour un fait qui s’est déroulé dans la journée alors que je n’étais même pas sur place !
– « Il ne tient pas en place, il ne reste pas concentré, vous ne devez pas le punir à la maison ». Vous leur faites passer le BAC à la fin de l’année en fait c’est ça ? Je doute que beaucoup d’enfants entre 3 mois et 3 ans tiennent en place plus de quelques minutes et sachent rester « concentrés ». Non ? Et puis non on ne le punit pas, parce que, honnêtement, chez nous il ne fait pas de « bêtises » et que la punition on n’y a pas songé dans la mesure où on n’en a pas eu besoin et qu’il est vraiment petit. Bien sûr qu’il se fait engueuler quand il monte debout sur la table basse ou qu’il escalade la bibliothèque. On a conscience qu’il est quand même casse-cou, on n’est pas dans le déni, mais il n’est pas méchant et n’a jamais rien fait qui nécessite une punition. Mais je songerai à sortir mon martinet s’il met une coquillette par terre au dîner ce soir…
– « Votre enfant est perturbé, ça se sent, ça doit être à cause de votre grossesse. » Et allez, je t’en remets une couche, c’est cadeau. Tout est de ma faute j’ai bien compris.
– « Petit Chouquette saute sur les autres » ». Oui il est très affectueux, vous avez essayé de lui donner un nonos ?

crèche
Ce que j’adore chez cette Dame, c’est que JAMAIS elle ne me fait de compte rendu positif sur les journées de mon fils à la crèche. Au mieux elle m’épargne les détails et j’ai droit à « c’était difficile aujourd’hui »… Euh c’est à dire ?

Jamais elle ne va m’annoncer, « c’est un bon mangeur », « il est souriant », « il est câlin ». Alors que ce sont des choses qui caractérisent mon enfant, je le sais parce que d’une part je le constate au quotidien, et d’autre part le reste du personnel de la crèche me le dit souvent, tout comme les personnes qui le voient régulièrement. Heureusement, les puéricultrices ne sont pas toutes comme la directrice !
Quand je croise la cuisinière elle me dit qu’elle aimerait faire à manger à des enfants tous aussi gourmands et avec un bon coup de fourchette, comme Petit Chouquette.
Les puéricultrices me racontent qu’il a adoré écouter les histoires quand la conteuse est venue, ou qu’il a dansé quand la musicienne a fait une animation à la crèche.
Certaines me disent aussi à quel point il est câlin avec les bébés, il leur prête son doudou, il aide les plus petits… Parfois il les aide à faire des choses pas bien, comme monter sur le toboggan à l’envers, mais c’est un enfant bon sang ! Un enfant plein de vie, qui sait ce qu’il veut, qui n’est pas mou du genou, mais c’est un enfant.

Est-ce qu’au lieu d’accabler les parents et leurs enfants cette femme (et tant d’autres certainement) ne pourrait pas essayer de tourner les choses différemment ? Est-il nécessaire de dire à une maman visiblement fatiguée par son déménagement que tout cela a perturbé son enfant ? Est-il judicieux d’informer les parents que leur enfant à réveillé les autres à la sieste ? Est-ce que la culpabilité est un bon moteur pour les familles ?

Du coup l’autre jour, alors qu’elle me faisait un énième compte rendu négatif en soufflant :
« Petit Chouquette a dormi seulement 1 heure cette après-midi et après il était très excité. »
J’ai craqué:
« Ah oui ? ben vous n’avez qu’à l’assommer, on le fait parfois.
– Ne le prenez pas comme ça » m’a-t-elle répondu.
Puis je lui ai expliqué que je le prenais comme je voulais et que ça en était trop et que je ne comprenais pas où elle voulait en venir. Que c’était bien que je sache ce qui c’était passé dans la journée mais que j’avais du mal à croire qu’il n’y ait pas une seule journée où tout se passe bien. Puis j’ai tourné les talons, la laissant pantoise dans le sas.

Le pire dans tout ça, c’est que Papa Chouquette me prend pour une grosse parano. Parce que quand il est là, elle est adorable. Elle me dit « bonjour », toute guillerette, demande comment va Petit Chouquette et s’il a passé une bonne nuit, fait des sourires dans tous les sens. Je pense qu’il n’y a rien au monde qui m’énerve plus que ça. A chaque fois qu’elle fait son cinéma devant Papa Chouquette, je suis au bord des larmes d’énervement, je me sens serrer les dents, les poings et me tendre de partout. Je fais de gros efforts pour ne pas exploser comme une cocotte minute à qui on en demanderait trop. J’ai une folle envie de la gifler. Du coup en rentrant dans la voiture j’ai droit à « tu vois tu exagères, ça doit être les hormones, elle est gentille cette femme », « tu n’en ferais pas un peu trop aussi ? Elle est pas si odieuse, ça c’est bien passé là. » AAARGHHHHH.

crèche_gironde
Maintenant tous les matins je prie en arrivant à la crèche pour ne pas la croiser, parce que même mes explications avec elle n’ont pas changé la donne et que je pense qu’on ne se comprendra certainement jamais.

Et toi, tu as eu ce genre d’incompréhension avec un directeur d’école, une institutrice, un collègue, un patron ?

Publicités

28 réflexions sur “La crèche #3 La directrice

  1. euh pourtant chouquette n’est pas dans ma crèche….lol,
    la mienne est pareil, mais avec nous les filles qui y bosse,adorable avec certaines et « vache » avec d’autres….c’est agaçant de bosser comme cela

    sinon, je crois que ta directrice ferait mieux de changer de faf, elle n’est pas pédagogue,
    bonjour les reflexions qu’elle te sort, grrrrrrrrrrrr

    J'aime

    1. Oui je pense aussi qu’elle ferait bien de changer de travail !
      Je suis contente quand même que tu me dises que ce n’est pas que dans cette structure où ça se passe comme ça, ça me fait relativiser, mêmes au fond c’est quand même triste !

      J'aime

  2. Moi c’est à peu près ça mais avec le maître de mon fils qui est en plus le directeur de l’école … il est pour moi « raciste » des enfants de fin d’année parce qu’ils n’ont pas développé autant de capacités que ceux qui sont nés 6 à 9 mois avant mon fils et qui plus est ce dernier étant le plus jeune est aussi le plus grand de sa classe (je l’habille en 6 depuis quelques jours alors qu’il a fêter ses 3 ans la semaine dernière …) donc il ne comprend pas que certaines fois il soit un peu plus « bébé » que les autres et qu’il ne soit pas aussi autonome. De plus pareil que toi je suis enceinte du 2nd et il l’a senti tout de suite ce qui l’a un peu fait régressé et son maître m’a dit qu’il aurait mieux fallu que je me taise ou que l’on attende car ça faisait beaucoup pour lui entre la rentrée la propreté etc … voilà de quoi te sentir moins seule pour ma part son père et moi seront présents au 24h de la maternelle qui est simplement comme une porte ouverte mais où l’on verra notre loulou évoluer dans sa classe … et on verra aussi ce qui se passe entre eux car pour moi il l’a pris en grippe dès la rentrée … allez courage à nous !

    J'aime

    1. C’est dur quand ce sont des instituteurs en plus. J’ai parlé de mon cas avec mes parents qui sont enseignants tous les deux et ils ont du ma à comprendre. Ils avouent que malgré eux, ils ont parfois des élèves préférés, des parents qu’ils n’aiment pas trop ou des enfants plus durs avec qui ils n’ont pas d’affinités mais ils essayent toujours de ne pas faire de différences et que ça ne se voit pas…
      On est tous humains mais il faut savoir respecter les enfants, les adultes c’est eux, c’est nous bon sang !
      courage à toi et merci pour ton message !

      J'aime

  3. Je t’admire d’avoir su garder ton calme aussi longtemps !! Ici, j’aurai pété un plomb depuis bien plus longtemps. Ceci dit, c’est dur de faire comprendre aux autres que, quand on travaille à la maison, on travaille vraiment. L’an passé ma directrice de crèche m’a fait un coup pendable. J’avais du prendre mon mardi pour des examens compliqués à la suite d’une suspicion de toxoplasmose à 12 semaines de grossesse. Et dans la foulée, j’avais pris mon mercredi pour hospitaliser B pour une fibroscopie. Le jeudi matin, B affiche un petit 38. Par prudence, je l’emmène voir ma généraliste avant d’aller à la crèche. Elle me confirme qu’il a une petite otite mais qu’il n’est pas contagieux et que je peux le laisser pour la journée à la crèche. Arrivée à la crèche, j’explique la chose et laisse B. La directrice m’a fait appeler 1/2h après parce qu’il avait 38°2. Je vais donc chercher B en bonne poire en fin de matinée (impossible avant) et je demande à quelle heure les puéricultrices ont donné le doliprane. Réponse de la directrice : « on n’en a pas donné, il n’avait pas assez de fièvre. Mais on s’est dit que c’était mieux si vous le gardiez. De toute façon, vous ne travaillez pas aujourd’hui ».
    Et là, j’ai été inspirée et surtout très énervée. Je lui ai rétorqué : « C’est à dire que je n’ai déjà pas travaillé mardi, ni hier. Mais j’avais oublié que l’argent rentrait tout seul à la maison ». Et je suis partie avec mon fils sous le bras. Depuis, elle ne s’est plus jamais permise la moindre réflexion sur mon travail. Bon courage avec ta directrice !!

    J'aime

    1. En fait je garde mon calme parce que j’ai peur que ce soit pire si je m’agace, du genre qu’elle prenne mon fils en grippe jusqu’au bout et que ce soit la tête de turque pendant des mois… Du coup je prend beaucoup sur moi, j’essaye de relativiser même si ce n’est pas facile et je croise surtout les doigts pour que ça aille mieux dans quelques temps !
      C’est incroyable ton histoire aussi, je pense que sur le sujet je vais finir par la remettre en place aussi par contre, parce que là ça ne concerne ni mon éducation ni mon enfant, mais mon travail, et oui je travaille, je ne glande pas à la maison. Donc je me demande aussi si mon fils me réclame dans la journée ce qu’elle doit lui dire tu vois… En tous cas tu as bien eu raison de lui faire la remarque ! Pourtant je suis quelqu’un avec du caractère mais des fois je me laisse bouffer, je ne sais pas pourquoi (et surtout quand je suis enceinte, ce doit être les hormones !)
      Merci pour le soutien en tous cas 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Et il reste 4 jours? Elle te fait une réflexion si un jour tu veux le garder ? En janvier je vais plus garder Choupinette je sens que je vais avoir droit à des remarques.

        J'aime

      2. Oui ici on ne peut pas décaler les horaires comme on veut ou décider de garder son enfant comme ça sans prendre une remarque.
        Maintenant je fais comme si je ne l’entendais pas… c’est un peu gamin mais tant pis !

        J'aime

  4. C’est tellement aberrant cette situation… J’espère qu’elle va finir par se calmer, c’est pas normal!!!

    On en avait déjà parlé mais ici on a vraiment une crèche au top des locaux jusqu’à la directrice! Elle est super sympa, prend toujours le temps de discuter…
    Quand je viens chercher la petite viking c’est tout l’inverse, il n’y a jamais rien à raconter c’est « Ho bin comme d’habitude, tout s’est bien passé, elle est super ».

    Après, parfois elle fait des « bêtises » (sa préférée étant piquer les tétines des copains, alors qu’elle suce son pouce…) mais les puéricultrice et la directrice me les racontent juste pour me tenir au courant, pas sur le ton de reproche. Elles ont bien conscience que c’est un bébé, donc elle lui disent simplement qu’il ne faut pas faire ça et ça s’arrête là…

    Bref j’espère que ça finira par s’arranger pour vous!

    J'aime

    1. Je pense toujours à toi et à ta super crèche quand il m’arrive ce genre d’épisodes et je t’envie ! 🙂 heureusement que tout le personnel n’est pas comme elle… Comme tu dis ce sont des bébés, des enfants, il faut arrêter de leur demander de s’assoir et de se taire, ils ne sont pas à l’école et il est un peu tôt pour avoir ce genre d’exigences… Ou alors je ne sais pas peut être que notre enfant est très mal élevé ^^
      Merci pour ton message ❤ Je l'espère aussi…

      J'aime

  5. OMG… 2 choses :
    La première : Elle doit changer de métier de toute urgence !! Elle n’est pas (ou plus) faite pour celui la !
    La seconde : Je lui aurais non seulement une bonne gifle pour lui remettre les idées en place, en plus de lui dire ses 4 vérités… Et dire que nous sommes en 2014 !! J’ai un doute parfois en entendant certaines personnes parler ^^ !!

    J'aime

    1. Je suis totalement d’accord, je pense qu’elle est dépassé et que ce job ne lui convient plus…
      j’avoue que la beigne m’a traversé l’esprit ^^ Mais je me contrôle pour que mon fils en patisse le moins possible…
      Merci pour ton message 🙂

      J'aime

  6. Ici ce sont les atsem qui n’ont jamais un mot positif au sujet de mon fils. Il fait des bêtises, il est turbulent, il mange n’importe comment… Le pompon c’est quand elles m’ont fait remarquer qu’il avait du mal à gérer la collectivité mais qu’il y était beaucoup. Bah oui le papa et moi travaillons et pas de famille à proximité pour garder mon petit bout. Doit-on s’excuser de ne pas avoir le choix ? C’est sympa de me faire culpabiliser !

    J'aime

    1. C’est pareil ici « vous changez les horaires de Petit Chouquette alors qu’il a déjà de grosses journées » euh 8h15, 15h45 franchement il y a pire ! Comment font les autres parents qui bossent ? quand j’arrive le matin ses copains sont déjà là et quand je vais le chercher l’après-midi ils sont toujours là ! Donc je ne pense pas que ce soit le pire !
      Merci pour le soutien, je suis d’accord avec toi faire culpabiliser les parents c’est nul, courage a toi aussi !

      J'aime

  7. L’instit de petite section de mon frère. Un petit garçon « vivant » qui fait sa rentrée à 3 ans 1/2, seul black de son école de campagne (je ne prononcerai pas le mot qui fâche). Je suis allée le chercher plusieurs fois à l’école : « M. a fait ça et puis ça et encore ça » gnaggnanangan. Il passait ses journées, exclu, dans le couloir de l’école donc forcément à cet âge, il joue à quoi sans surveillance? Avec les toilettes pardi! Un jour ça m’a gonflée et je lui ai demandé s’il faisait quand même des choses biens (il progressait légèrement mais quand même)? « Ha ben oui! Il fait des choses biens »  » C’est bien de le dire aussi!!! »
    Arf….Petit M. a changé d’école l’année qui suivait…
    ça m’énerve ce genre de comportement, en tant qu’assmat, oui je dis quand il y a petites choses qui ne vont pas, j’essaye de comprendre mais le plus important, je dis aussi quand je suis fière du petit loup pour un progrès survenu dans la journée…
    Courage…

    J'aime

    1. Je te remercie pour ton commentaire. J’ai aussi été assmat pendant quelques temps et j’essayais toujours de faire ressortir du positif de la journée de la petite fille que je gardais, même si des fois elle était coquine. Je pense que toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire aux parents, surtout quand il s’agit de broutilles auxquelles ils ne peuvent rien changer… Merci pour ton soutien ! 🙂

      J'aime

  8. La vache…. A ta place je lui mets un petit coup de pied dans le tibia à cette c…lle!!!!!!!
    Ps : J’adore tes articles en tous cas…. 😉

    J'aime

  9. hou la la je suis directrice de crèche et je ne me reconnais pas du tout dans cette personne. Dommage que vous n’habitiez pas Angers je vous aurais montré quel accueil je réserve aux familles. Je trouve que son attitude relève de la faute professionnelle et elle mériterait d’être dénoncée.
    Bon courage

    J'aime

  10. Bonjour, je viens de me prendre une « belle réflexion » de la part de la directrice de ma crèche: « avez-vous remarqué que votre fils a du mal avec les gens de couleurs? »
    J’explique, cela fait un an qu’il est dans une crèche collective, que tout se passe bien (à part les réflexions déplacées voir, désagréable de la directrice à mon encontre ou celle de mon fils (qui est vivant mais ce n’est pas non plus une terreur))… La puéricultrice qui s’occupe de lui est réunionnaise, et ses deux « meilleures potes » sont deux petites filles métisse et black…
    Ils se font des câlins et des caresses toutes la journée.
    Il a fait sa rentrée en crèche hier, j’appelle pour avoir des nouvelles, savoir si la journée se passe bien et je me prends cette réflexion en pleine poire, je suis abasourdie:
    Comment peut-on dire qu’un bébé de 18 mois n’aime pas les gens de couleurs, il faut vraiment être C..!!!
    Petit coup de gueule qui me fait du bien, parce que j’ai toujours souris aux petites piques de cette femme, en me disant, c’est la directrice, il faut bien s’entendre avec elle bla bla bla…

    Bref, ce soir, quand j’irai chercher mon petit chou, je pense que je ne laisserai pas passer, NAN MAIS ENFIN!!!!

    J'aime

  11. bonjour,

    Je me reconnais totalement dans ce temoignage.
    Je suis à strasbourg et la directrice de la creche de ma fille est completement folle.
    Elle nous fais le meme genre de reproche sur notre vie privé ;
    Elle nous critique sur les repas que l’on donne (trop petit ou pas assez de cela).
    Elle nous dis « si vous faite pas comme je veux alors je l’exclus… »
    j’ai l’impression que les services sociaux ne peuvent rien.
    nous ne sommes pas les seuls parents qu’elle rend completement stressé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s