Le plagiat, ce fléau

Je ne sais pas si mes fidèles lecteurs et mes copains blogueurs auront remarqué mon manque d’implication et mes rares passages sur les réseaux sociaux ces derniers jours, mais je l’espère un peu ^^

J’ai besoin de m’exprimer à ce sujet, non pas pour me justifier, mais pour expliquer ce qui m’arrive.

Mon blog est depuis quelque temps victime de plagiat. Moi, plagiée? Ben oui. JAMAIS je n’aurais pensé que ça arriverai. Je blogue à petite échelle, ce n’est pas mon boulot (peut-être un jour), je suis assez nulle en référencement, je ne comprends pas grand chose aux discussions de mes copains blogueurs quand il s’agit d’informatique trop poussée, je ne suis ni connue ni reconnue, je fais mon bonhomme de chemin.

Alors quelle ne fut pas ma surprise, quand je découvris il y a quelques temps, un de mes articles, recopié quasiment mot pour mot, sur un autre blog. Avertie par une lectrice, je rentrais en contact avec la blogueuse en question, qui nia en bloc le plagiat pourtant évident, mais supprima son blog (étrange pour quelqu’un qui n’a rien à se reprocher).

Mais ce ne fut pas un épiphénomène. Depuis ce jour, les plagiats sur mon blog sont réguliers. Allant de la paraphrase jusqu’au recopiage mot à mot, en passant par le pompage d’idées, une fois, deux fois, trois fois, dix fois. Je passe plus de temps à m’occuper de ces plagieurs que de mon blog.

 

Pourquoi ça m’embête autant? Viens que je t’explique.

Vois-tu, mon blog c’est mon passe-temps mais aussi ma passion. D’autre font du tricot, de la peinture, du sport. Moi j’écris et je poste mes articles (je cuisine aussi mais c’est une autre histoire). Ça me fait du bien, ça me soulage, je pense toujours à plein de trucs donc ça me permet de vider mon disque-dur. Et j’ai l’impression que parfois mes articles sont utiles à d’autres, alors tant mieux. C’est mon plus beau cadeau.
Mais j’y passe aussi beaucoup de temps. Déjà parce que je suis une éternelle insatisfaite. Donc j’écris, je relis, je recommence. J’arrête, je laisse trainer, je reprends. Parfois je ponds d’un bloc, c’est ce que je préfère: la spontanéité. Mais parfois ça me prend des semaines.

Aussi, parce que j’ai des rubriques comme les Interviews, qui me demandent un temps monstrueux. Je m’interroge sur le sujet, rédige des questions avec soin, lance des appels à témoins, prends contact avec les personnes, traite leurs réponses, corrige, mets en forme, cherche une illustration. J’ai calculé, ça me prend environ 5heures. Je fais en sorte qu’une interview soit en ligne TOUS les jeudis (environ 20heures par mois donc). Et ça depuis des mois. Mais je n’ai pas que cette rubrique.

Alors quand je me rends compte, que des connards et connasses sans vergogne et sans scrupule, se servent allègrement sur mon blog, parce qu’il ont le QI d’une huitre pour penser que ça ne se verra pas, qu’ils ont la patience d’un pois chiche pour oser copier-coller le boulot de quelqu’un et surtout qu’ils ont autant d’inspiration que le grand Malevitch quand il a fait son monochrome Carré Noir, ça me dépasse. « Vide de représentation et de forme, le monochrome plagieur est riche de toutes les intentions ». De toutes les mauvaises intentions.

 

On pourrait s’interroger. POURQUOI? (Vous avez 4 heures!)
Avoir l’intention de, c’est une chose, mais après il faut faire. Loin de moi l’idée de me comparer à de telles pointures, mais ce n’est pas parce que tu démonteras un urinoir pour l’exposer dans un musée que tu arriveras à la cheville du grand Marcel Duchamp. Tu ne peux pas te servir à ta guise de ce qu’on déjà fait les autres pour en tirer profit. C’est mal.

 
Que cherches-tu plagieur? La gloire? La reconnaissance? La notoriété?
Tu sais personne ne scande mon nom, je n’ai pas de foules en délire devant ma porte, je n’ai aucun paparazzi en faction sous mes fenêtres et je n’ai jamais signé un autographe à un fan. Et je ne pense pas que beaucoup de blogueurs en signent. Alors si tu penses que pomper un de mes articles, à moi ou à un de mes collègues d’ailleurs (puisque je suis loin d’être la seule) à peine débarqué sur la blogo va t’aider à « décoller » ou peu importe ce que tu cherches d’ailleurs; tu te fourres le doigt dans le blog mon cher.
Parce qu’on n’est personne quand on n’a pas de personnalité. On n’est personne quand on prend la vie des gens. On n’est personne quand on prétend être quelqu’un d’autre. On n’est personne quand on n’est pas soi-même.

 

Tu as la flemme de trouver tes propres idées?
Et pourtant tu as le culot sur ton blog d’expliquer « comment tu trouves l’inspiration ». Alors pourquoi bloguer? Si c’est pour reprendre le boulot des autres, à quoi ça t’avance?

 

Donc laisse-moi te dire, tu es un monochrome. Les intentions sont là, mais personne ne les comprend, ne TE comprend. Tu es lisse, uniforme, sans relief, vide de sens. Si encore tu étais un Pantone, on parlerait de toi… Mais tu es un aplat de blanc, de la même couleur que ta toile, qui est de mauvaise qualité. On te remarque à peine, tant tu es insignifiant, personne ne s’attarde davantage. Tu ne vaux pas le coup. On ne parlera pas de toi. Certains ont essayé de t’analyser, mais personne ne t’a compris.

Parce que tout le monde t’a trouvé facile et ridicule.

Je ne t’accorderai donc pas plus d’importance, un article c’est suffisant, tu me fais assez perdre mon temps. 

 

Citation: analyse du Carré Noir, par le Centre Pompidou.

 

Monochrome Bleu Yves Klein, 1960
Monochrome Bleu, Yves Klein, 1960
Publicités

48 réflexions sur “Le plagiat, ce fléau

  1. Tu as bien fait de vider ton sac. Des évidés du bulbe il y en a plein : des carrément stupides qui copient mot pour mot, des insidieux qui s’inspirent plus que de raison. C’est triste, mais la bêtise humaine a aussi une belle part sur la blogo. Des bisous !

    J'aime

  2. Je vois que c’est de plus en plus fréquent et c’est vraiment moche. Tu as raison de le dire et franchement çe me révolte mais bon que faire ! c’est pas évident.
    En tout les cas moi j’ai découvert ton blog il y a peu et j’adore !

    J'aime

  3. J doute que cet article soit plagié mais j’espère au moins qu’il sera lu par ces plagieurs idiots!

    Oust le coup de mou et continue à nous offrir de beaux billets.

    J'aime

  4. C’est moche ! Mais moi j’ai une question, comment on fait pour voir si on est plagié ? Car copier /coller son article sur google pour voir s’il est ailleurs ça prend du temps ! Y a un moyen plus court ?
    Bref, c’est dégueulasse !
    Bon courage !

    J'aime

  5. Bonjour, eh bien pour ce qui me concerne, je décide illico de m’abonner à ce blog que je ne connaissais pas, puisque je suis tombé par hasard sur cet article grâce à la magie du net, et que ça m’a d’emblée donné l’envie d’être fan…

    A mes yeux, le plagiat peut avoir des conséquences encore plus néfastes, auxquelles on ne pense pas forcément au premier abord… je serai enchanter d’échanger avec vous là-dessus si le coeur vous en dit.

    J'aime

  6. Ma ptite chouquette tu sais ce que j en pense hein et tu as bien raison 🙂
    Et au faite moi je veux un autographe hihi
    en tt cas comme a ton habitude top article et coup de gueule approprie !super!et en effet on est la au besoin(tu sais qui hein:))des bisoussss

    J'aime

  7. Voilà un article qui me donne une idée d’article, ou du moins qui me fait avancer dans ma réflexion au sujet de l’époque actuelle, dont le plagiat est une conséquence…

    La démocratisation de l’écriture, et sa prolifération à travers les blogs, est une bonne chose. Recopier est le début de reconnaître… à l’époque du clic que beaucoup de deux-pattes confondent avec l’idée d’origine.

    La moindre des courtoisies, quand on cite un auteur, quel qu’il soit, est de le citer. Copier/coller et s’approprier est un vol moral.

    L’époque que nous vivons va voir se confronter le droit moral français et le droit propriétaire anglo-saxon… Qui va l’emporter ?

    Mais je ne me suis pas présenté : je suis un chat (siamois de surcroît), auteur de sublimes poèmes et d’un feuilleton, L’Eschylliade, dont un épisode paraît chaque lundi sur mon Carnet de bord « Écrire du rêve ». Je te souhaite la sérénité.

    J'aime

  8. t’y va dur quand même , je suis contre le plagia c’est sur mais là c’est juste un ecris , ça me semble un peu fort je trouve . Je tiens un blog aussi ( mais je ne vois pas pourquoi on me plagerait ) mais si ça m’arriverait je ne pense pas que je réagirais aussi fort j’essaierais de comprendre et d’insister pour qu’elle comprenne que c’est dans son intérêt à elle ou il d’écrire ses propres articles . En tout cas bonne soirée

    J'aime

    1. Moi non plus je ne voyais pas pourquoi on me plagierait et je ne comprends toujours pas. Je ne trouve pas que j’y vais fort, quand ca t’arrive une fois deux fois dix fois ça devient lourd, lassant, pénible. Ce n’est pas « juste un écrit » ce sont plusieurs écrits et ils ont pour moi une certaine valeur sentimentale et représentent pour certains des heures de réflexions.
      Je pense que si un jour tu trouves un de tes articles sur le blog de quelqu’un d’autre tu comprendras 😉
      Pour ce qui est de la discussion crois-moi j’ai essayé… Et comme tu peux le constater je ne donne pas de nom dans l’article donc j’aurais pu y aller plus fort encore 😉
      Bonne journée.

      J'aime

  9. coucou
    c’est vraiment rageant de vivre cette situation, j’en ai déjà fait les frais à plusieurs reprises mais c’est difficile d’aborder le sujet sans qu’on pense que tu prends la grosse tête parce qu’on t’a piqué des mots ou des phrases sur ton blog!!
    Ben oui ce n’est qu’un blog! mais pour moi c’est ma passion, mon lieu d’évasion, il me fait du bien ce blog ^^
    tout ça pour dire que c’est moche ce genre de réaction de la part des gens!
    bizoux, cindy

    J'aime

    1. C’est tout a fait ça. Je ne m’estime pas au dessus des autres blogs ni quoi que ce soit et je sais que les blogs parentaux ont très souvent des sujets qui se recoupent mais de là retrouver des phrases mot pour mot et des trames entières paraphrasées il ne faut pas pousser…
      Comme tu dis ce ne sont que des blogs mais ce sont nos espaces d’expression, nos chez-nous, et j’ai eu l’impression d’un cambriolage en constatant ces plagiats.
      Merci a toi pour ton commentaire je suis navrée que toi aussi tu aies vécu cette expérience!

      J'aime

  10. Ah oui c’est fou ce plagiat, tout comme toi je ne vois pas l’intérêt vu qu’on blogue normalement pour se faire plaisir, écrire, échanger… je ne vois pas l’intérêt de plagier, on peut avoir en même temps les mêmes idées mais exprimées et écrites différemment.

    J'aime

  11. Coucou ! Il y a pleins de blogeuses qui se font pliagées en ce moment, je n’ai pas de blog mais je me met très bien a ta place et ca me désole de voir qu’ils y a des gens qui volent les pensées et écrit des autres !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s