INTERVIEW: « Je ne veux pas d’enfants »

Chaque jour, des milliers de couples prennent la décision de devenir parents, ce ne sera jamais le cas de Christelle et Sébastien. Ils ont décidé de ne pas avoir d’enfants, que leur famille ce serait leur couple, leurs frères et soeurs, leurs neveux et nièces, leurs parents… Christelle souhaite témoigner aujourd’hui de ce choix qui n’est pas toujours bien compris.

 

Bonjour Christelle, peux-tu te présenter et présenter ton couple?

Bonjour je m’appelle Christelle, j’ai 31 ans. Je suis une « no kids » anonyme depuis toujours. Je suis en couple avec Sébastien, 34 ans, depuis 8 ans. Nous vivons en région parisienne avec Courtney… notre chienne.

 

As-tu toujours su que tu ne voulais pas d’enfants?

Aussi loin que je me rappelle, je n’ai jamais voulu avoir d’enfants. Déjà gamine, je ne jouais pas au papa et à la maman, ni à la poupée. J’avais d’autres jeux de rôles, je jouais à la marchande ou à la maîtresse avec mes copines ou avec mon frère, mais être une mini-maman ne m’a jamais tentée.

 

Qu’est-ce qui motive ce choix?

Qu’on ne se méprenne pas: j’aime les enfants. Mais ceux des autres. Je n’éprouve pas du tout le besoin d’en avoir un à moi. Je ne veux pas faire subir ça à mon corps, même si je ne suis pas parfaite physiquement, je ne pense pas que je pourrais supporter l’image d’un gros ventre dans la glace. Je précise que je n’ai aucun problème avec la nourriture ni avec le poids, j’aurais juste l’impression d’être habitée et je suis presque sûre que je n’aimerais pas cette sensation.
Par ailleurs, je pense que ma relation avec ma mère y est pour beaucoup. J’ai dû jouer les mamans pendant longtemps avec mon frère car la nôtre était peu présente, j’imagine que ça doit y faire…

 

Etait-ce la même chose pour Sébastien?

Sébastien ne s’était jamais vraiment posé la question: c’est un homme et je pense qu’ils voient les enfants de manière différente des femmes en général. Je savais que je devrais quand même trouver un conjoint qui accepte que je ne veuille pas d’enfants, donc je lui en ai parlé dès le début de notre relation. Ça n’a pas semblé le choquer. Nous étions bien tous les deux, il ne voyait pas l’intérêt d’un enfant tout de suite. Peut-être s’était-il dit que nous aurions le temps de changer d’avis…

 

Aujourd’hui, penses-tu pouvoir encore revenir sur cette décision?

Non je ne pense pas. Nous avons des projets, comme tous les couples, mais les enfants n’en font pas partie. Nous aimons notre vie telle qu’elle est, notre couple comme il est. Nous n’avons pas envie de jeter une petite bombe au dessus de ce bonheur, ça n’est pas…utile.

 

Qu’est-ce que ça représente pour toi avoir des enfants?

Des emmerdes. Des bons moments j’en suis sûre, mais nous n’avons jamais réussi à faire pencher la balance de ce côté là. Pour nous ce sont des contraintes, des libertés en moins, un rythme de vie qui ne pourrait pas nous convenir. Nous avons deux boulots très prenants, des tas d’amis, des envies de voyages… A aucun moment nous ne voulons mettre tout ça entre parenthèse. Peut-être quelque part avons-nous peur que cela vienne bousiller notre bonheur.

 

Est-ce que ton entourage te pose des questions à ce sujet?

Oui bien sûr. Ne voyant rien venir, ma mère m’a un jour demandé si cela faisait partie de nos plans. Je lui ai répondu très clairement que non et que ça ne serait jamais le cas. Elle a été choquée et très triste de cette nouvelle. J’ai un frère donc elle aura peut-être des petits enfants, mais elle m’a dit qu’elle aurait voulu voir sa fille enceinte, la conseiller, l’aider… tout ce que je n’aurais pas voulu.
En règle générale, quand nous évoquons le sujet, et ce n’est pas fréquent car les gens s’aventurent peu sur ce terrain, les personnes sont étonnées, voire choquées. Elles finissent par avouer à demi-mot qu’elles nous trouvent égoïstes. Pourquoi égoïstes? Nous sommes bien ainsi. Je ne vois pas en quoi c’est faire preuve de générosité que d’avoir des enfants.

 

Quel message souhaiterais-tu faire passer aujourd’hui?

Je voudrais simplement qu’on arrête de nous juger. Pour notre couple, l’épanouissement passe par autre chose que par la maternité ou la paternité. Nous sommes toujours ravis quand on nous annonce des grossesses ou des naissances, jamais envieux; mais ce n’est pas pour autant que nous sommes mal dans notre peau. Nous aimons notre bulle, ne pas nous poser de questions quand nous voulons partir en vacances sur un coup de tête ou quand nous voulons aller faire une soirée chez des amis. Nous comprenons ceux qui ont des enfants, nous aimerions simplement que les gens en fassent autant.

 

nobaby

 

Je te remercie Christelle pour ton témoignage sur ce sujet très tabou. Tu m’as confiée que tu savais à l’avance que cette interview allait susciter de vives réactions, alors je voudrais saluer ton courage de t’être livrée ainsi.

Publicités

10 réflexions sur “INTERVIEW: « Je ne veux pas d’enfants »

  1. Je ne comprends pas que les gens soient choqués. C’est leur décision. Je connais un couple dans la même situation, ils ne souhaitent tous les deux pas avoir d’enfants, la famille ne comprend pas car elle est instit donc « aime » les enfants.
    Je comprends tout à fait que Christelle n’en ressente pas le besoin et tant mieux si elle a pu trouver un partenaire qui partage son choix.

    J'aime

  2. Pas exactement pour les mêmes raisons, mais je ne veux pas d’enfant non plus. C’est vrai que c’est très tabou ! On n’empêche pas les autres d’en avoir, donc pourquoi les autres veulent nous obliger à en avoir ? ça ne veut pas dire qu’on est égoistes (combien de gens ont des enfants pour de mauvaises raisons…) ni rien. C’est quelque chose de très mal compris alors que bon… il n’y a aucune obligation d’être parents ! (et j’en connais beaucoup qui auraient mieux fait de s’abstenir !)

    J'aime

  3. Personnellement je ne comprends pas, mais je ne vois pas en quoi c’est gênant 🙂
    Chacun fait ses choix, par rapport à sa vie, à sa vision des choses. Il n’y a aucune matière à juger.
    Je pense que faire un enfant alors qu’on en veut pas forcément, c’est cela qui serait égoïste pour l’enfant… Faire un enfant, juste pour faire plaisir aux autres, cela n’a aucun intérêt et cela ne peut apporter que de la peine.
    Le soucis de ce monde c’est le jugement, mais après tout chacun fait ce qu’il veut de sa vie..
    Belle journée 🙂

    J'aime

  4. Pas facile en effet de se confier sur ce sujet. Je trouve que Christelle explique très bien « le pourquoi » et il n’y a rien à redire vu que c’est leur décision, ils l’ont réfléchie, en ont discuté. C’est vrai qu’on juge souvent sévèrement ceux qui décident de ne pas avoir d’enfants parce que sans doute quand on en veut ou qu’on en a on n’imagine pas comment vivre sans eux…

    J'aime

  5. Coucou!
    Moi non plus je ne veux pas d’enfants, et moi je vais être direct je trouve qu’un enfant ça casse le bonheur d’un couple, y’a beaucoup moins de liberté. Je suis peut être égoïste mais je m’en fous c’est mon avis et les enfants c’est pas pour moi.
    Donc je vois pas pourquoi on devrait être juger pour ça… c’est dingue! que les gens se mêlent de leur c** si eux veulent des enfants qu’ils en fassent mais qu’ils ne viennent pas nous faire chier..

    J'aime

  6. Je trouve ce témoignage très intéressant et je le comprends tout à fait, pour moi ce n’est pas être égoïste que de ne pas vouloir d’enfants. On peut être égoïste et en avoir aussi. Le tout c’est que le couple s’entende sur le sujet et heureux comme ça. En plus je suis d’accord car bien sur j’en voulais et je suis très heureuse d’avoir mes deux puces mais ça change beaucoup la vie alors je conçois très bien qu’on fasse le choix de ne pas en avoir et de privilégier sa vie perso et son couple.

    J'aime

  7. Moi je trouve très courageux cette interview!
    Je suis Maman est ça toujours était dans mes plan d’être maman (et j’aime tellement m’occuper d’enfants que je suis devenue Nounou).
    Je ne regrette pas mon fils mais il est vrai que un enfant c’est très contraignant (j’ai 22 ans et il en a presque 3 ans).
    J’ai raté un peu ma jeunesse et je n’ai pas eu le temps de profiter de la vie avec mon homme sans enfants.
    Je revé de voyage, détente, sortie… mais avec un enfant c’est compliquer voir impossible!
    Mais je ferrais ses choses la quand je serait plus vielle lol
    Encore bravo pour ton courage!

    J'aime

  8. Je me sent tellement moins seule !!! MERCI pour ce témoignage qui pour moi est tout a faite normal ! Je viens de passer le cap de la trentaine et ça y est , tout le monde s’affole autour de moi « quoi tu ne veux pas d enfants », ben non! autant je rêve de me marier que d’avoir un enfant … oulaaaaaa loin de moi cette idée ! En tous cas, très belle continuation à Christelle et à son joli couple ! 🙂

    J'aime

  9. Je trouve ça bien d’être au clair avec ce que l’on souhaite ou pas et surtout d’être en accord complet avec son conjoint sur le sujet. Après pour les gens qui jugent ou qui ne comprennent pas et bien tant pis pour eux !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s