Potentiel évoqué #3 La balançoire

Quand j’étais petite, j’habitais avec mes parents et ma sœur, dans l’enceinte de l’école primaire. Ma mère en était directrice. Ma sœur et moi avions donc accès à tous les jeux de la cours de récréation, sans aucune modération. J’ai passé des heures à jouer à la balançoire. A grimper si haut que ma sœur me disait toujours « arrête, tu vas faire le tour ! »
Un jour, ma sœur est tombée de la balançoire. Cela lui a valu 4 points de sutures dans le crâne, les premiers d’une longue série…

Puis nous avons déménagé. Au début il n’y avait pas de balançoire. Le terrain était grand, vide, orphelin. Mais il ne l’est pas resté longtemps… Pour nos deux anniversaires en janvier, nous avons eu un portique. Un portique gigantesque en fer blanc. Sur lequel s’alignaient un trapèze, des anneaux, une corde à nœuds, et une balançoire.
Nous avons passé de délicieux moments sur la balançoire, à rêver, en allant toujours plus haut, à penser qu’on pourrait un jour s’envoler.
Puis en grandissant, nous nous y asseyions simplement pour discuter et inventer des histoires. Nous nous en sommes même servie de parcours de « Fort Boyard », nous avions accroché une clef, au sommet du portique.
Et en grandissant encore, nous nous posions nonchalamment au bord de la balançoire avec nos copines, pour refaire le monde.
Puis ma sœur et moi avons déserté…

La balançoire s’est retrouvée seule. La planche a pourri, elle est tombée, et papa ne l’a pas remplacée.

Aujourd’hui j’ai grandi, IL a grandi, IL a pris ma place.

Son Papy Loup attendait ce moment depuis des mois. Il s’était préparé. Il était allé acheter une balançoire flambant neuve et des jolies cordes. Elle était belle, en plastique bleu et jaune, en forme de coquille.
Et un jour, ce fut le moment. Le moment de donner une deuxième vie au portique, et d’essayer la nouvelle balançoire.
On L’a installé, il était tout fier.
Il a pris son envol, petit à petit. Poussé par son papy et sa mamie. « Mais ne t’envole pas trop vite. »

Il rêvera d’ailleurs, il s’assiéra pour discuter, il refera le monde puis il désertera.

Mais la balançoire restera. Attendant une nouvelle génération qui voudra bien s’envoler.

 

small-potentiel-evoque-3-balancoire

Potentiel évoqué est un fabuleux projet proposé par le blog Papa Panique. La photo « La balançoire » est gracieusement proposée par le blog Des Mots et moi. Retrouvez-nous sur Twitter #PotentielEvoqué.

Advertisements

8 réflexions sur “Potentiel évoqué #3 La balançoire

    1. Oui c’est ce que j’ai vu en allant lire les textes après 🙂
      j’essaye de piquer la photo sans te lire à chaque fois, pour ne pas être influencée, mais c’est vrai que faire le tour de la balançoire ça revient 🙂
      Merci encore pour cette super idée, je m’éclate a chaque fois!
      Bises

      J'aime

  1. Très joli souvenir… Ca me donne encore plus envie d’avoir enfin un jardin terminé pour y mettre une belle balançoire pour que mon petit cœur puisse lui aussi se créer des souvenirs. J’espère juste qu’il ne suivra pas l ‘exemple de son père qui petit prenait de l’élan sur la balançoire pour sauter par dessus les voitures qui étaient stationnées devant!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s