Les comparaisons entre les enfants

Je tiens à dédicacer cet article à MumCha, qui en a pondu un similaire il y a quelques jours, alors que j’avais programmé celui-ci… On a fait ça sans se consulter! C’est pas de notre faute, on fait tout pareil! On pense les mêmes choses. Je n’ose même plus lui poser de question car j’ai l’impression de connaître déjà la réponse. Mais c’est une autre histoire, que je vous raconterai lundi… Bref MumCha: KeurKeurLove, tu le sais!

 

Quand mon fils est né, j’ai découvert un univers impitoyable… Non pas Dallas, MummyTown. Ton poupon est à peine sorti, qu’on te demande déjà ses mensurations. Dans notre cas, les mensurations je n’avais pas très envie de les donner… Et pourtant, tous les parents ou presque, annoncent fièrement le gabarit de leur progéniture sur le faire-part de naissance.
Je me suis toujours demandée si quelqu’un réagirait au « Théophile nous a rejoint le 22 mars à 18h54, du haut de ses 1m73 et 62 kg, il nous comble de bonheur et joue déjà au basket dans le jardin ».
Ça commence comme ça, mais à MummyTown, tu ne peux pas relâcher la pression…

Tu rentres à la maison, fière comme un pape d’avoir mis en route ton allaitement (si tant est qu’un pape puisse être fier de ça), et là, la maman de Théophile te sort « il prend bien ? ». Ciel mais de quoi parle-t-elle ? « Non je te demande ça parce qu’entre le jour où on est sorti de la maternité et son premier moisniversaire, Théophile avait quand même pris 1,8Kg ». Elle parle donc de poids. Mais elles ont un langage bien à elles à MummyTown. « Ah euh oui il prend bien, enfin tranquillou quoi ». Et la maman de Théophile te regarde avec de grands yeux, visiblement choquée que ton Bébé Chouquette ne soit pas déjà pilier de rugby ou champion de lutte gréco-romaine…

J’ai revu la maman de Théophile quelques mois plus tard…
« Oh Bébé Chouquette a 5 mois c’est génial, il tient assis ?
– Non pas encore.
– Il se retourne au moins alors ? Je te demande ça parce que Théophile a commencé à se retourner à 3 mois et à 4 mois ½ il tenait assis. »

Et toi tu es jeune maman, donc au début tu te renseignes quand même : mon enfant aurait-il un soucis ? C’est con hein, mais tu te dis que peut-être tu passes à côté d’un retard quelconque qu’il serait bon de signaler à ton pédiatre. Et puis tu as envie de te justifier aussi, auprès de la maman de Théophile, qui te regarde avec ses grands airs de chérif de MummyTown.
Quelques mois plus tard, je tombe sur la maman de Théophile en faisant mes courses. (La maman de Théophile est partout.)
« Oh mais c’est Maman Chouquette et son bébé ! Ça lui fait quel âge ? 7 mois oh la la déjà ! Il fait du quatre pattes alors ?
– Euh non, c’est pas trop son truc.
– Il ne fait pas de quatre pattes ? Mais les bébés adorent ça le quatre pattes ! Non je te demande ça parce qu’à 5 mois ½, Théophile a commencé à faire du quatre pattes, du coup on allait à la babygym c’était trop bien pour sa motricité ! »

 

Et toi, tu regardes ton bébé, qui sourit, qui est hyper heureux et dégourdi, mais qui n’intéresse pas du tout la maman de Théophile parce qu’il ne sait pas faire de quatre pattes. Alors qu’il sait faire tellement d’autres choses, si seulement elle le demandait…

Puis il y a eu la marche : «  non mais je te demande ça parce que Théophile a marché à 9mois. Il est toujours très en avance pour son âge.» Pauvre Théophile. Tu as intérêt à bien vite savoir lire et compter, sinon ta mère t’enverra certainement en pension pour enfants précoces, jusqu’à ce que tu puisses rentrer à polytechnique pour tes 15 ans.
Je sais que ce n’est pas fini, et que j’aurais encore droit aux commentaires de la maman de Théophile. Il y aura le« savoir manger tout seul », l’apprentissage de la propreté, le vélo sans petites roues, l’apprentissage de la lecture et des tables de multiplications, le brevet, le bac… Je sais que la maman de Théophile ne s’arrêtera jamais, il y aura toujours une autre maman de Théophile pour prendre le relais. Parce que la maman de Théophile c’est elle, et peut-être toi. Ce sont toutes ces mamans de MummyTown (jamais les papas bizarrement) qui ne peuvent pas s’empêcher de comparer les performances de leurs mômes avec ceux des autres. Quitte à dévaloriser d’innocents enfants au profit de leur ego démesuré.

Et tout ça pourquoi ? Pour en rentrant le soir dire à leur mari (qui s’en fou pas mal !) que Théophile a fait du quatre pattes avant Bébé Chouquette, qu’il a marché avant Bébé Chouquette et qu’il a fait pipi au pot avant Bébé Chouquette.

Ciel que ta vie est triste, maman de Théophile, tu devrais plutôt t’occuper de ton petit, à qui tu n’as pas fait de câlins depuis des semaines, trop occupée que tu étais à tester ses aptitudes aux échecs, aux équations du 3e degré et à la harpe, parce que Léopoldine, elle sait déjà jouer au aux dames chinoises. Tu ne seras jamais heureuse et ton enfant non plus, car tu ne lui montreras jamais que tu es fière de lui. Tu feras étalage de ses compétences à la terre entière, tu vivras par procuration ses réussites, mais ce ne sera jamais suffisant pour combler ton manque d’estime de toi, et le grand trou que tu as dans ton cœur.

Nous préférons élever notre enfant dans l’amour et sans pression, peut-être devrais-tu essayer ?

734895_279823525483710_2020027790_n

Illustration: mademoiselle maman merci beaucoup pour tes talents! Si tu aimes son illustration, tu peux la retrouver sur Facebook.

Publicités

23 réflexions sur “Les comparaisons entre les enfants

  1. ah ah excellent, ça me rappelle un vieille article que j’avais écris lesideesdelaurea.com/2013/09/comparer-etudier-les-rapports-entre-des-choses-ou-des-personnes/ apparemment les gens n’ont toujours pas changé :p

    Belle journée à toi

    J'aime

  2. Ca me parle beaucoup ce que tu racontes aujourd’hui. Crapaud 11 mois, n’est pas intéressé par le fait de se déplacer : pas de 4 pattes, de marche, pas beaucoup de retournement. Mais à la place, il fait des dents, babille à fond. Enfin bref, chacun son rythme quoi ! C’est fou ce besoin de comparaison, de compèt qu’ont les gens.
    Merci en tout cas pour cet article !

    J'aime

  3. J’avoue qu’en général je commence le dialogue et puis je m’arrête. Par exemple, je discutais avec ma cousine qui avait une fille de 6 mois et je dis: « Alors, elle essaie de ramper? » « Non » « Ah, mais elle se met quand même sur le ventre? » « Non plus » Silence gêné… Je crois que j’ai répondu: « Ca viendra » en souriant mais c’est le moment où tu te demandes si la maman te déteste. J’ai tellement lu d’articles de blog sur « les phrases qui énervent » que finalement je n’ose plus rien dire.

    J'aime

    1. Après je pense qu’il y a l’art et la manière de le faire 🙂 j’ai aussi des copines à qui je pose ce genre de questions hein, histoire de prendre des nouvelles. Là où le bas blesse c’est quand le « moi le mien à tel âge il faisait ça » arrive derrière, et que c’est systématique. Il est normal inconsciemment de comparer à ce qu’on a vécu puisque c’est ce qu’on connaît, c’est notre histoire. Tu as visiblement dis ça à ta cousine sans poser de jugement, c’était pour savoir où en était son enfant ni plus ni moins donc ce n’est pas méchant 🙂
      Merci de m’avoir lue 🙂

      J'aime

  4. Ah les parents qui ont soif de compétition, quelle tristesse pour les pitchounes qui n’ont rien demandé…
    Les encourager les guider les féliciter de chacune de leur découvertes avec plein de câlinous les laisser prendre le temps et leur faire encore des coaalinous juste pour le plaiz ^^
    Nos enfants ont besoin d’être sécuriser pour prendre leur envol et chacun d’entre eux le fait à son propre rythme si il l’a fait avant téodule on s’en tape le coquillard

    J'aime

  5. Exercice difficile… J’ai appris à me la boucler (dans les deux sens, quand c’est le mien qui a est un poil devant, et quand c’est le mien qui est un poil derrière) et à me répéter 50 fois par jour, que dans 10 ans, le « précoce pour ramper » et le « précoce pour manger avec une culière » seront vachement avancés.

    J'aime

  6. J’ai connu aussi la maman de « Théophile » et j’ai pris mes distances sans aucune explication… Parce que de toute façon, elle ne comprendrait pas trop attachée qu’elle est à sa course folle à la gloriole. Je te remercie pour cet article qui reflète précisément le fond de ma pensée.

    J'aime

    1. Merci à toi pour ton commentaire et d’avoir pris le temps de me lire!
      J’ai aussi pris mes distances avec certaines personnes, mais je pense qu’au fond elles savent bien pourquoi. On n’empêchera pas les mères de Théophile d’être ce qu’elles sont, mais elles auront de moins en moins d’enfants autour d’elles avec qui comparer les leurs si tout le monde fait comme nous!

      J'aime

  7. Ah mais je plussoie à 100000000% ! C’est juste infect !!!
    Par contre, entre nous, mon homme est un peu du style de la maman de Théophile 😉 c’est pas réservé aux mamans :p

    J'aime

  8. Je suis complètement d’accord avec toi. En tant que nouveaux parents ont a déjà assez la pression pour pas avoir un casse-pied qui en rajoute…Chaque enfant a son propre développement et peut « être en retard » sur des trucs et « en avance » pour d’autres. Je pense qu’on a toute une maman de Théophile dans notre entourage et on verra toutes un jour le petit Théophile triste parce que la pression est trop forte.

    J'aime

  9. Je suis d’accord avec toi aussi ! moi c’est surtout la famille que sont venue les réflexions , mon mini est né trop tôt et sa cousine non, alors qu’il étaient tout les deux du même terme, alors forcement la petite cousine avais de l’avance ! mais alors qu’est ce qu’on a pu me le faire remarqué ! maintenant mon mini a largement dépasser sa cousine sur certain truc et d’autre pas et comme par hasard maintenant ya plus de réflexion ! enfin ! c’est pénible pour nos enfants, moi perso je m’en fou, mais pour lui …. 😦

    J'aime

  10. J’aime…que dis-je j’adore ton article (c’est amusant car je viens d’en faire un sur « Maman imparfaite que je suis… mais Bébé heureux). Je suis bien d’accord avec toi. Il y a une pression et une sorte de compétition officieuse entre les mamans et l’évolution de leurs bébés (surtout quand tu es maman pour la 1ère fois, certains s’en donnent à cœur joie et te font douter). Alors que finalement, le plus important, c’est qu’ils se sentent bien, non ? Moi, si ma Poupidoux sourit, éclate de rire, nous fait des câlins et est en bonne santé…ce n’est pas une catastrophe si elle ne marche pas encore à 4 pattes ou ne tient pas son biberon toute seule !

    J'aime

  11. p’tain mes grattons de canards on marché à 18 mois voir plus… ALORS tu parles que j’en ai entendu! la mère de theophile devrait faire quelques autres moutards pour plus avoir le temps de regarder ceux des autres. sinon trop tip top la bannière !!!! Je veux la même (quoi j’ai pas de blog?°

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s