INTERVIEW: Amélie, twinsmum mais pas que

J’ai rencontré Amélie pour son enterrement de vie de jeune fille. J’étais l’animatrice de leur soirée entre filles et nous avons passé un excellent moment. Quand j’ai arrêté mon activité d’ambassadrice, nous avons gardé le contact! En plus son pitchoun et Bébé Chouquette ont peu d’écart donc je peux même racheter les habits de petit Paul hihi. Aujourd’hui elle nous parle de sa vie de maman, de ses jumelles et de son petit garçon!

 

Hello! Présente-toi en quelques mots.
Je m’appelle Amélie, j’ai 27 ans (et oui déjà ! Pfffiou), je suis maman de Lily et Lou, jumelles dizygotes de 4 ans et demi et de Paul 13 mois. Mariée à Benjamin depuis 3 ans.

L’instinct maternel ça évoque quoi pour toi? As-tu toujours voulu avoir des enfants?
L’instinct maternel ça évoque pour moi quelque chose de tout à fait naturel mais je suis consciente que ce ne soit pas forcément inné chez tout le monde. Je pense que parfois ça s’apprend. J’ai toujours voulu plus ou moins avoir des enfants. L’envie s’est renforcée quand j’ai rencontré Benjamin. Ce qui a changé avec le temps c’est que j’en ai toujours voulu que deux…

Qu’as tu ressenti quand tu as su que tu n’attendais pas un mais deux bébés? Quelle a été ta réaction?
Quand à la première écho on nous a dit qu’il y avait 2 poches, j’ai éclaté de rire! Un rire nerveux incontrôlable. J’étais à la fois heureuse et terrorisée! Je crois que ce jour là des milliers de questions se sont bousculées dans ma tête (Quel genre de grossesse? Comment je vais gérer? Financièrement comment on va faire? Vont-ils vivre?). Bref la grosse angoisse quoi! Je me souviendrais toute ma vie de la tête de mon mari et des mots du radiologue…

Toi qui as connu 2 grossesses, dont une où tu attendais des jumelles, quelles différences notables as tu remarquées entre ces 2 grossesses? Comment les as-tu vécues?
Mes deux grossesses ont été très différentes. En tout points en fait.
De manière physique j’ai beaucoup mieux vécu ma grossesse simple. La grossesse gémellaire a été assez pénible. Une grossesse assez médicalisée, strictement alitée à 6 mois, avec le stress d’un accouchement prématuré, de grosses douleurs articulaires et une impossibilité d’effectuer certains gestes du quotidien (mettre mes chaussures, un pantalon etc). La penibilité physique engendrait une fatigue morale. J’ai adoré être enceinte mais c’était franchement dur. Pour Paul tout était plus simple et j’ai adoré être enceinte du premier, au dernier jour même si parfois cela a été compliqué aussi (hospitalisée 3 fois, pyelonephrite, menace d’accouchement prématuré, 2 gastros).

Comment les filles ont-elles pris l’annonce de ta grossesse? Voulaient-elles un petit frère ou une petite soeur?
Les filles ont été ravies que maman ait un bébé dans le ventre. Le sexe elles s’en fichaient. Elles voulaient un bébé ! Il n’y avait pas de jalousie. Je pense que le fait d’être deux dès le départ a facilité les choses pour la venue du petit frère.

Quelles valeurs « Bree Van De Kamp » veux tu absolument transmettre à tes enfants?
J’aime bien faire des pâtisseries avec mes enfants. J’espère être une maman assez aimante pour leur donner un bon démarrage dans la vie et leur transmettre des valeurs qui me tiennent a coeur comme : le respect, la valeur de l’argent, le travail et l’intégrité.

Quels principes t’es tu mis dans le c.. Pardon, sur quels principes t’es tu assise? 😉
Je m’étais toujours dis que je controlerai la télé avec mes enfants, et finalement c’est parfois tellement pratique qu’elles ont a elles seules déjà une quarantaine de DVD!

Est-ce que tu sais combien de couches tu as changé dans ta vie?
Dans ma vie (en comptant les gastros ) je pense avoir changé près de 3000 couches voir plus

Ton accessoires fétiche de maman?
Mon accessoire fétiche ? Le doudou + tétine ! IN DIS PEN SABLE !

Le produit pour enfant que tu préfères?
Je ne jure que par Mustela

La qualité essentielle selon toi pour faire une maman de choc?
La qualité essentielle c’est la PATIENCE.

Qu’est-ce que tu t’étais dit que tu ne ferais JAMAIS quand tu aurais des enfants et que tu fais finalement?
Avant d’avoir de enfants je m’etais dis que je ne me laisserai jamais amadouer et pourtant ils savent très bien m’embobiner tous les 3!

Le meilleur moment que vous ayez passé en famille?
Le meilleur moment passé en famille c’etait nos vacances au Grau du Roi en 2012 (Paul était dans mon ventre donc je le compte en famille), mais aussi la rencontre de mes 3 enfants à la naissance du dernier.

Et pour finir une anecdote que tu voudrais raconter?
Des anecdotes j’en ai plein, les enfants sont plein de ressources ! La meilleure je crois que c’est lorsque j’ai retourné la maison pendant 1h a la recherche du doudou de Lou et qu’il était dans son froc.
Le « dans ton cul ! » que je balance habituellement (sauf à mes enfants), à mon mari quand il me demande où se trouve telle ou telle chose aurait été de mise ce jour-là!

10270777_832822943399378_2901469736041360295_n

Merci Amélie pour ton témoignage émouvant et drôle! Ça me donne envie d’avoir des jumelles ou des jumeaux quand je vois la famille heureuse que vous êtes! Vous gérez ça comme des chefs! Et vos enfants sont magnifiques, des bouilles à croquer. ❤

Publicités

3 réflexions sur “INTERVIEW: Amélie, twinsmum mais pas que

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s