INTERVIEW « j’ai accouché prématurément à cause d’une pré éclampsie »

Lorsque j’ai fait un appel à témoin pour lancer la rubrique Interviews sur mamanchouquette, Vanes m’a tout de suite envoyé un message pour me parler de sa pré-éclampsie. Au début, je me suis dit que sur le blog, il y avait déjà un témoignage qui parlait de ce sujet: le mien. Du coup, j’ai pensé un moment à son témoignage, et je me suis lancée dans la rédaction de questions pour une interview: ce serait de toutes façons différent de mon expérience et j’étais curieuse de connaître son parcours. Son témoignage aidera forcément des mamans, et des futures mamans. le voici:

Coucou Vanes, peux tu te présenter et présenter ta famille:
Je me présente moi c’est Vanessa, 31 ans, maman de Mathéo 10 ans cette année, Noé 5 ans et Aaron 2 ans. Je suis avec Mathieu, 30 ans, depuis 4 ans c’est le papa d’Aaron, mes deux autres loulous sont nés de deux autres unions.

Quand ton désir d’enfant est-il né?
Mon désir d’enfant remonte à mon adolescence, ma maman a eu mon frère quand j’avais 12 ans donc je m’occupais beaucoup de lui ainsi que de ma sœur (3 ans de moins que moi) elle travaillait en boulangerie. Du coup je voulais avoir un enfant jeune (maman et moi n’avons que 18 ans d’écart).

Comment se sont passées tes grossesses?
Ma première grossesse s’est bien passée jusqu’à 6 mois, j’ai commencé à avoir beaucoup de tension, (15 voire 16) mais j’étais en période d’examens, je passais mon BTS, donc la gygy pensait que c’était dû au stress. Repos dès que possible, puis on a déménagé pour avoir une chambre de plus. J’étais fatiguée et à 7 mois et demi, un soir, je ne me sentais pas bien, j’avais eu la semaine précédente des étourdissements, et l’impression de gonfler.

A quel comment as tu compris que tu allais accoucher de façon prématurée? Comment te l’a-t-on annoncé?
Mardi 24 août 2004 23H on arrive à l’hôpital, prise de tension j’avais 21 … je me suis faite engueulée, (l’accueil pas terrible car je n’avais pas encore fait la visite des 8 mois où ils t’inscrivent), j’avais pris 7kg en une semaine (que de l’eau).

Peux tu expliquer ce qui t’es arrivé, la pré éclampsie?
Là on nous annonce que je fais une pré-éclampsie (une hypertension artérielle gravidique et présence de protéines dans les urines, éclampsie, le fait de faire des convulsions). Je dois accoucher cette nuit, s’ils arrivent à avoir l’anesthésiste, au pire le lendemain matin, par césarienne. J’ai un petit bassin et de toutes manières j’étais déjà à bout de forces. Alors là tout s’écroule, bébé n’est prévu que pour le 8 octobre, je ne suis absolument pas prête, je culpabilise, je pleure, je ne comprends pas pourquoi la gygy n’a rien vu…
Je suis en train de faire une pré-éclampsie avec 21 de tension et j’ai les symptômes depuis au moins une semaine!

Comment s’est déroulé ton accouchement et les quelques jours suivants?
J’ai du être endormie totalement (après un acharnement de l’anesthésiste, 18 tentatives pour la rachi), j’étais totalement morte de trouille à l’idée de perdre mon bébé. Le papa attendait dans le couloir, il ne pouvait pas être présent. Je m’endors, je me réveille, je ne sais pas vraiment combien de temps après, mais je me souviens qu’on m’a apportée une couveuse, en me disant votre bébé part à Tours (60km de Blois), je ne me souviens pas d’avoir vu mon bébé, juste la couveuse.

Parle-moi de ton séjour en néonat?
J’étais dans le brouillard je me réveille 3 ou 4h plus tard en réanimation, ma tension est toujours haute, je ne reconnais pas ma mère, ni mon conjoint. Je cherche bébé, on m’explique qu’il est à Tours en réanimation car ses poumons ne sont pas matures, qu’il va bien mais qu’il a besoin de soins et de surveillance tout comme moi. Il pesait tout de même 2kg260 un beau bébé pour 7 mois et demi et mesurait 44cm. (on a dit au papa qu’à quelques heures ils auraient perdu son bébé et sa femme).

Je vais rester 4 jours en réa puis une semaine coté maternité. Mathéo restera 2 jours en réa puis 13 jours en néonat à Tours, le papa fera le chemin tous les deux jours. Je téléphonais tous les jours mais quand j’ai pu voir mon fils il avait, déjà, une semaine de vie, j’étais trop faible pour être transportée… Dur de ne pas avoir son enfant surtout en entendant les autres bébé.
Cependant, j’ai pu relativiser en allant le voir, il était en bonne santé, à coté il y avait une crevette de 800gr…Mon bébé allait bien, il lui fallait juste du temps pour apprendre à respirer seul sans machine et à déglutir.
Puis il a pu revenir en néonat sur Blois pendant 15 jours, puis il a à nouveau été 48h à Tours car en l’extubant après son premier transfert (en hélico) ils lui ont abîmé une corde vocale et un granulome s’est formé. Donc ils lui ont retiré en ORL, il était le chouchou là-bas.

Comment s’est passé ton retour à la maison?
Et enfin le 21 septembre, je devenais maman… retour à la maison sous haute surveillance.
Quand le papa a repris le travail on a dû aller chez ma maman j’étais trop faible pour porter Mathéo. Pendant 6 mois malgré un fort traitement ma tension ne se stabilisait pas.

As-tu eu l’impression de bien être prise en charge par les équipes médicales? Raconte-moi
Concernant l’équipe médicale en néonat que du plus: super équipe. Que ce soit à Tours, à Clocheville, ou à Blois. Cependant le service maternité beaucoup moins top, je n’avais pas mes médocs, j’ai dû les réclamer plusieurs fois, mes repas devaient être sans sel, ce n’était pas le cas… ce sont les raisons qui ont fait que j’ai ensuite accouché à la polyclinique malgré qu’il n’y ait pas de service néonat.

Et du coup comment se sont passées tes autres grossesses?
Ensuite j’ai eu deux autres loustiques, donc deux grossesses très surveillées, analyses de sang et d’urines, prise de tension par une infirmière deux fois par semaine, écho tous les mois puis à partir de 7 mois et demi, prise de tension tous les deux jours et écho toutes les semaines ainsi que les analyses. Traitement dès le début pour ma tension, je n’en ai que pendant les grossesses, en général j’ai eu 14 pendant les deux grossesses, le gygy était très pro. On a programmé les césas vers 38SA, mais pour ma deuxième grossesse j’ai dû être hospitalisée à 7 mois et demi, pendant une semaine, car j’étais montée à 17 de tension, et on ne peut rien gérer! Malgré du calme ça montait quand même (j’ai arrêté de travailler dès le début de ma grossesse). L’accouchement s’est très bien passé pour Noé comme pour Aaron. Endormie entièrement mon dos redoute les aiguilles. Par contre Aaron n’arrivait pas à évacuer le liquide donc il a du être hospitalisé à l’hôpital une nuit. C’est Mathieu et ma mère qui me l’ont annoncé, ils s’avaient que psychologiquement ce serait un choc de voir à nouveau partir l’un de mes bébés mais je l’ai finalement bien vécu, j’ai pu faire du peau à peau avec Aaron pendant une heure avant qu’il ne parte. Mathieu avait bien expliqué la situation au pédiatre de l’hôpital, donc lui-même m’a appelée en personne pour tout m’expliquer et il m’avait même envoyé de son portable personnel une photo d’Aaron, c’était touchant de la part de mon chéri et de cet homme. (NDLM: ils sont parfaits ces Mathieu 🙂 )

Comment se porte ton premier petit aujourd’hui? Parle moi de lui:
Mathéo va bien il est en pleine forme (jusqu’à ses 6 ans il a été très souvent malade, comme tous les autres enfants), il est toutefois dyspraxique, ce sont des difficultés à coordonner ses gestes, surtout le haut de son corps. Mais avec du temps et un bon accompagnement il progresse. Il a environ deux de retard sur l’écriture mais pas de retard au niveau scolaire. J’ai la chance d’être encore en congé parental donc c’est plus facile de le suivre.

Un message pour les mamans qui pourraient vivre ta situation:
Juste un petit conseil aux futures mamans n’écoutez que vous, si vous n’êtes pas bien si vous avez une barre au niveau du ventre, que vous voyez des papillons, que vous avez l’impression de gonfler, n’hésitez pas à consulter vous risquez peut-être de faire une éclampsie. Il a plus de risques d’en faire une pour un premier bébé.

Voilà nous sommes une famille recomposée avec beaucoup d’amour et de complicité. Et surtout beaucoup de dialogue pour aller de l’avant…

image

Merci Vanes pour ton émouvant récit dans lequel je me retrouve beaucoup. Je pense que tu donnes une bonne dose d’espoir aux mamans qui vivront une pré éclampsie, pour un premier enfant, mais qui ont envie d’en avoir d’autres! Merci encore ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s