J’ai testé la cigarette électronique

ATTENTION, si tu es en train d’arrêter de fumer, et/ou en passe de craquer, passe ton chemin. Je vais écrire mille fois les mots « cigarettes », « fumer », « fumée » et leurs dérivés. Tu es prévenu.

 

Mon expérience de fumeuse

Depuis bientôt 10 ans (OMG) je suis une fumeuse. J’ai été une petite fumeuse au départ, comme ça pour démarrer tranquillou. Je me suis même faite chopper par ma mère, qui m’a reniée pendant une semaine lors de nos vacances d’été en famille en 2005, mais j’ai continué.

Puis quand j’ai été étudiante, je me suis mise à fumer de plus en plus.

A la fac je séchais les cours donc je fumais (en plus on pouvait encore fumer dans les bars quel bonheur), mon coloc était un gros fumeur, il fumait en se rasant, en mangeant, en allant aux toilettes, dans son lit… Je pense qu’il devait même fumer dans son sommeil! Il fumait à jeun, à peine levé. Le ouf! La clope était donc devenue notre 4ème colocataire. La cigarette appelant la cigarette, nous fumions tous comme des pompiers (expression bizarre) dans notre appartement bordelais.

Puis à l’IUT, entourée de fumeuses, je continuais à m’intoxiquer. À chaque pause, entre midi et deux, et aux nombreuses soirées; en révisant, en lisant, dans mon bain…

J’ai réussi à arrêter complètement la cigarette pendant ma grossesse, après le 2e mois. L’odeur m’écoeurait et c’était tant mieux. J’ai tenu encore le temps de l’allaitement, puis mes vieux démons ont resurgis… Je me suis remise à fumer, j’ai fumé beaucoup pendant le RGO de Bébé Chouquette, j’étais trop stressée pour faire autrement.
Et en décembre, j’ai eu un déclic. Je ne supportais plus de sentir la cigarette, je ne voulais pas toucher mon bébé après avoir fumé donc je m’imposais des rituels qui duraient des plombes. Lavage des mains pendant de longues minutes, et je recommençais jusqu’à ce que l’odeur disparaisse. Puis lavage des dents pour ne pas que mon haleine sente le cendrier froid, et chewing-gum à gogo. Si j’avais pu me passer la bouche au Karsher je l’aurais fait!
Alors j’ai dis « stop ». Marre de me les peler dehors, marre de m’impose tout ce cirque, marre de ne pas faire des câlins à mon bébé quand je venais de fumer. J’ai donc opté pour la cigarette électronique.

C’est le Père Noël qui me l’a apportée (oui il est 100% pour la e-cigarette qu’il fume comme un ouf sur son traineau, pas évident d’allumer une vraie clope avec le vent qu’il y a là-haut). C’est une cigarette de chez La Fumée . Elle ressemble a une vraie cigarette, pas question d’opter pour les vapoteurs que je trouvais gros, lourds et moches à souhait! Je voulais une cigarette électronique avec du look et surtout qui me donne la sensation de fumer une vraie clope, pas qui fasse beaucoup de fumée sans qu’on sente quoi que ce soit dans la gorge.
Celle-ci remplie sa mission à la perfection. Il faut tirer dessus un chouilla plus fort qu’une vraie cigarette mais les sensations sont là. Tu sens la fumée dans la gorge, comme une vraie cigarette.
Le vendeur bordelais a été au top, il m’a fait tester différents dosages et arômes. J’ai opté pour ce qui se rapprochait le plus des cigarettes que je fumais (Lucky convertibles) et j’ai pris ce pack avec 12mg de nicotine, et arôme menthol. J’ai donc un beau boitier, de la taille d’un paquet de cigarettes, avec dedans la cigarette électronique, deux recharges et un chargeur USB.
L’avantage de ces cigarettes électroniques c’est que tu ne manipules pas de liquides. Je ne voulais pas jouer au petit chimiste ni que ce genre de flacons trainent à la maison avec le bébé. On ne sait pas trop ce que cela contient… Donc là, tu visses ta cartouche et tu fumes. Pas de boutons ON/OFF, rien. Le fonctionnement le plus simple du monde!
Le bout s’allume, comme une vraie cigarette, quand tu fumes. Une cartouche équivaut environ a un paquet de cigarette. La batterie tient environ 48heures pour moi qui ai une consommation modérée et tu peux charger la clope sur le secteur, si tu as acheté ce qu’il faut, ou à ton ordi (c’est très drôle un ordi qui fume haha).
C’est très économique, pour 9,90e tu as 5 cartouches, donc l’équivalent de 5 paquets (environ). En plus, les cartouches sont consignées! Si tu les ramènes en magasin, tu peux donc avoir tes recharges à moindre coût.

image

Mon avis sur la cigarette électronique.

Pour en avoir testé plusieurs, très clairement la e-cigarette La Fumée est ma préférée. Au niveau du goût, du look, des similitudes avec une vraie clope. Leurs magasins sont super jolis (en plus) et j’ai été très bien conseillée.
Du coup, je peux fumer partout, ça ne sent pas et la plupart des lieux publics l’acceptent très bien (Bordelais: je suis en train de répertorier les endroits où tu peux fumer ta e-cigarette, à suivre sur le blog, you’re welcome). Aucune odeur sur les mains ou dans la bouche. Par d’odeur dans la maison, dans la voiture…même si j’évite de souffler la fumée à la face de mon fils et de fumer à coté de lui bien entendu! Plus besoin de se geler les miches dehors en hiver, et mon porte-feuille est très heureux!
Avec du recul.

Cela fait donc 3 mois que je m’y suis mise et j’en suis très contente. Je ne dirais pas que je n’ai jamais envie d’une vraie clope de temps en temps, ce serait mentir. Mais je pense que c’est idéal pour une personne dans ma situation, c’est à dire une fumeuse moyenne.
Pour un gros fumeur, je pense que c’est très bien pour enlever dans un premier temps les cigarettes « inutiles », celles que tu fumes par habitude sans en avoir vraiment envie. Puis petit à petit ça peut se substituer aux autres mais je pense que c’est plus long.
Pour moi la transition a été facile, j’ai pu tester en magasin et donc trouver le bon dosage et l’arôme qui me convenaient de suite. Mais je reconnais que je me suis racheté UN paquet UNE fois pour UNE soirée parce que je voulais des VRAIES clopes (un paquet en 3 mois, ça va…ne me juge pas!).
Si j’avais su, j’aurais pris deux e-cigarettes, pour ne jamais être en rade de batterie et ne pas avoir envie de compenser en achetant un paquet de vraies cigarettes.
Par ailleurs, je me serais modérée dès le départ, en ne tirant pas comme une malade pendant des plombes sur ma cigarette électronique. Il faut donc un temps d’adaptation pour se réguler sur sa façon de tirer dessus et aussi apprendre à la poser.
Parce que, oui, le gros problème c’est ça: tu sais quand tu commences mais tu ne sais pas quand t’arrêter. Quand tu as une vraie clope, elle est terminée, libre alors à toi de t’en allumer une autre ou pas. Mais la cigarette électronique c’est traitre. Je me suis surprise à fumer pendant tout un film, une taffe par-ci, une bouffée par-là… et très vite ma cartouche était vide!

Pourquoi je n’arrête pas de fumer du coup?

Déjà parce que je n’en ai pas envie. J’aime fumer, des vraies clopes tout comme la cigarette électronique, c’est une habitude mais aussi un besoin. C’est mon petit plaisir, avec mon café, quand j’ai un coup de mou, un coup de sang, en bouquinant, en bloguant… Les habitudes ont la vie dure, mais pour le moment je me sens bien comme ça et je n’ai pas envie que ça change.

 

Si je t’ai convaincu…

Tu verras au début c’est marrant, tu vas chercher des yeux les cendriers et tu vas tapoter ta e-cigarette pour en faire tomber la cendre qu’il n’y a pas (évidement). Tu vas aussi essayer de l’écraser pour l’éteindre, mais évite de la jeter dans le caniveau quand même.
Tu vas bluffer tes amis, car la e-cigarette La Fumée a le look d’une vraie, même gabarit, même paquet…
Tu ne passeras pas pour un Jean-Guy avec un vapoteur plus gros qu’un barreau de chaise que tu ne seras pas obligé d’accrocher autour de ton coup avec un cordon (l’inventeur de ce truc est le même que celui qui a inventé les cordons pour les lunettes… et les K-Way aussi sûrement).
Et si je t’ai convaincu tu as la référence de l’arôme que je fume et je peux t’envoyer mon adresse si tu veux me faire un cadeau (ou tu peux m’envoyer des vraies clopes aussi ça me fera plaisir). Tu peux sinon dire à La Fumée que je leur fais de la pub pour qu’eux-mêmes m’envoient des recharges gratuites ça serait nice.

Et si tu veux te marrer et découvrir les effets secondaires de la cigarette électronique, va voir la vidéo de Norman sur les cigarettes électroniques (en fait c’est un vapoteur qu’il a dans la vidéo), parce qu’avec la e-cigarette « fumer tue peut-être, on ne sait pas encore vraiment ».

Advertisements

2 réflexions sur “J’ai testé la cigarette électronique

  1. Pour les fumeurs, c’est une des meilleurs solutions la cigarette électronique. Merci pour ce partage maman chouquette. Un grand remerciement au créateur de ce type de cigarette.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s