Connaître ou pas le sexe de son bébé

Connaître ou pas le sexe de son bébé.

Il ya un peu plus d’un an, en décembre 2012 donc, je me rendais à mon rendez-vous gynéco, chez ma super gygy, BT. J’adorais aller voir ma gynéco, elle me répétait chaque fois que j’étais belle, que j’étais rayonnante, que j’avais l’air en pleine forme. Bref, le bonheur quoi ! Mais ce jour là était un jour particulier. Je savais que, potentiellement, je pouvais connaître le sexe de mon bébé. Imagine mon euphorie, imagine ma crazy attitude ce jour là.
Je me rendais donc avec ma punto à mon RDV, ma super gygy était parfaitement à l’heure comme d’habitude, et l’examen médical commença…
Traditionnelle pesée (rien à péter j’ai même perdu du poids au début tsss jme la pète, 6 kg seulement pour ma grossesse, la classe), prise de tension (quand on sait comment ça a fini cette histoire de tension ça me fait froid dans le dos), palpage de nichons, touché vaginal…et échographie ! Alléluia !

« Hum euh dites moi super gygy, est-ce que hum par hasard vous pouvez voir si c’est un garçon ou une fille ? »
Nous avions convenu avec le papa qu’elle me noterait le sexe sur un papier et que nous le découvririons tous les deux ensemble, le soir à la maison. Mais ça ne s’est pas passé comme ça. Et là je priais pour qu’elle me dise que c’est un garçon.
« Ah oui c’est une fille ».
HEIN ???
« Ah…c’est une fille. »
INCREDULITE. Elle rajoute qu’elle n’est pas sûre à 100% car son appareil est vétuste (rassurant super merci) mais à 95% quand même. Ouais elle est sûre mais elle a vu que j’étais déçue quoi…
En fait, je ne vais pas dire que j’étais déçue, non avec le recul je me rends compte que je n’y croyais pas. Bien sûr j’étais contente que ma fille soit en bonne santé, on m’avait tellement rabâché que c’était le plus important. Mais juste je n’y croyais pas. Je pense qu’au fond j’ai toujours su que c’était un garçon.
Bref l’examen se termine. Je ne reverrais qu’une seule fois ma gygy avant d’être suivie à l’hôpital par des sages femmes pour le reste de ma grossesse.

Une fois dehors j’essaye d’appeler Papa Chouquette, tu penses bien. Il ne répondra qu’au bout du 3544790e coup de fi, j’étais au volant je m’en rappelle très bien (avec le main libre ça va ça va !)

« Ouais allo, ouais c’est moi, bon ben c’est une fille !
-…NON ?…
– Ben si…
-Ah. » Déception ? Quelle déception ? Pas besoin de vous faire un dessin, papa Chouquette voulait un garçon lui aussi. (Je me demande s’il n’avait pas lâché un petit « oh merde » aussi, mais je ne suis pas sûre).

Nous avions décidé de ne rien dire, mais Papa Chouquette a tout balancé. Donc nous avons annoncé la nouvelle à toutes les personnes qui étaient au courant (ça se comptait sur les doigts de la main à ce moment là car si tu as bien suivi nos familles n’étaient pas au courant, nous voulions attendre Noël pour l’annoncer). O n’a rien dit sur le moment mais nous savions qu’il rêvait d’être le parrain d’un ptit gars pour jouer au foot et à la console avec lui. La marraine était ravie et ma sœur aussi ! Toutes les personnes au courant avaient parié sur une fille. Sauf notre ami A… Le seul qui a eu raison !

Nous étions donc en quête d’un prénom. Un prénom de FILLE. Une FILLE. Moi qui avais commandé la chambre Le Petit Prince (bon ça passe encore ça peut être mixte), et j’avais prévu des draps bleus et verts, c’est bête mais je ne voyais pas ma fille dedans ! On avait nos listes de prénoms de garçons, nos idées de vêtements de garçon… Puis on l’a trouvé le prénom…

Mais quand nous avons annoncé ma grossesse à Noël, nous avons aussi donné le sexe. Et deux personnes sont restées incrédules, mon papa et M-L (la nouvelle nana de beau papa). Elle m’a dit « Ah bon ? La façon dont tu portes ton ventre moi j’aurais dit un garçon ! » (Oui mon ventre a poussé dans la soirée, une fois que j’ai eu annoncé ma grossesse, c’était tout bonnement incroyable, moi qui étais quasi plate après 4 mois ½ de grossesse…enfin j’avais un peu de gras, mon gras de d’hab quoi). Et mon papa m’a dit « Attendez elle était pas sûre, on va voir quand même ». Il m’a avoué n’y avoir jamais cru. Ça ne POUVAIT PAS être une fille, il l’avait senti… Comme moi.
Mais on s’y est habitué. Papa Chouquette parlait À sa fille, il parlait DE sa fille, et moi aussi. Nous étions très heureux. Quand même elle aurait été bien reçue la pitchoune ! Faut pas déconner, le fruit de mes entrailles quoi. On en était fous. On regardait les écho en se disant que finalement notre bébé avait peut être « une tête de fille » (n’iiiimporte quoi) on essayait de se convaincre que c’était bien une fille qui allait nous rejoindre en juin. Mais ce n’était ni une fille, ni un bébé de juin.
Et le 24 janvier… Ma super amie F et moi nous sommes allées faire l’écho officielle (papa Chouquette n’avait pas pu se libérer du boulot). Nous étions super excitées de voir mon bébé et j’étais ravie de présenter ma fille à mon amie. Pendant l’échographie, il me sembla voir un… « relief » quand tout à coup,  le médecin m’a dit « je vous confirme c’est un garçon »… WHAAAAAAAAAAAAT ? Mais vous ne me confirmez rien du tout ma ptite dame…
Je vous raconte pas l’ascenseur émotionnel de malade mental, j’ai chopé mon téléphone, j’ai pleuré bien sûr enfin je pleurais déjà quand l’écho a commencé mais là ce sont les chutes du Niagara ! J’ai appelé Papa Chouquette, il m’a dit « …NON ? » Et SIIIIII! C’est un garçon : un GARÇON !! Papa Chouquette était perdu, il n’en revenait pas, il ne savait plus si c’était bien ou pas, il s’était fait à l’idée d’avoir SA fille, et là il était perdu.

Le soir, nous nous sommes retrouvés et c’était le bonheur, on en avait rêvé, on le savait, et il était là, à l’intérieur de moi…
941847_673308812702952_818302514_n

❤ M ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s